LE MONDE EN BREF DU VENDREDI 24 JANVIER

 

WUHAN (Chine) – Près d’une dizaine de villes chinoises étaient bouclées vendredi à l’épicentre de l’épidémie virale, dont le bilan s’est à nouveau alourdi peu après que l’OMS a renoncé à déclarer une urgence internationale.

 

WASHINGTON – Le président américain Donald Trump a annoncé jeudi qu’il dévoilerait son plan pour mettre fin au conflit israélo-palestinien avant la visite la semaine prochaine à Washington du Premier ministre Benjamin Netanyahu et de son rival Benny Gantz.

 

LONDRES – Le divorce avec l’Union européenne sera bientôt consommé: la reine Elizabeth II a promulgué jeudi l’accord de Brexit, une des dernières étapes avant que le Royaume-Uni ne largue définitivement les amarres fin janvier, après plus de trois ans de déchirements.

 

WASHINGTON – L’accusation a assuré jeudi, au troisième jour du procès historique de Donald Trump, que le président américain méritait d’être destitué parce qu’il s’était pris « pour un roi », agissant de manière « illégale » et « dangereuse ».

 

JERUSALEM – Les Etats-Unis et Israël ont appelé jeudi à durcir le ton face à l’Iran en pleine cérémonie marquant à Jérusalem le 75e anniversaire de la libération du camp nazi d’Auschwitz, symbole du génocide juif.

 

DAVOS (Suisse) – La militante environnementaliste Greta Thunberg et un ministre américain se sont accrochés jeudi à Davos, marquant une nouvelle fois le rejet par Washington de la notion de grande urgence climatique défendue par d’autres participants de haut vol.

 

LA HAYE – La Cour internationale de justice (CIJ) a ordonné jeudi à la Birmanie de prendre « toutes les mesures en son pouvoir » pour prévenir un éventuel génocide à l’encontre de la minorité musulmane des Rohingyas.

 

ALGER – Les pays voisins de la Libye ont rejeté jeudi toute ingérence étrangère dans ce pays en guerre et appelé les belligérants au dialogue, au terme d’une réunion à Alger visant à favoriser une solution politique à un conflit qui menace toute la région.

 

LUANDA – Isabel dos Santos, la fille de l’ex-président angolais José Eduardo dos Santos, s’est déclarée jeudi « prête à se battre » contre les accusations portées à son encontre par la justice de son pays parmi lesquelles, fraude, détournement de fonds et blanchiment d’argent.

 

VANCOUVER (Canada) – Une juge de Vancouver a mis en délibéré jeudi sa décision sur une éventuelle extradition vers les Etats-Unis d’une cadre du géant chinois Huawei, à l’issue d’une série d’audiences cruciales pour cette procédure qui oppose Pékin et Ottawa.

 

LONDRES – Le Royaume-Uni a exprimé vendredi sa déception après le refus des Etats-Unis d’extrader une femme de diplomate américain accusée d’être responsable d’un accident mortel de la route en Angleterre.

 

MONTREAL (Canada) – Les chances de retrouver vivants cinq Français disparus au Québec, deux jours après une excursion en motoneige qui a viré au drame, étaient quasi nulles jeudi soir malgré d’importantes recherches menées toute la journée.

 

WASHINGTON – Donald Trump a ouvert jeudi un nouveau front dans son combat contre l’immigration en s’attaquant au « tourisme de maternité », c’est-à-dire à ces femmes enceintes soupçonnées de se rendre aux Etats-Unis pour que leur enfant y bénéficie automatiquement de la nationalité américaine à la naissance.

 

MOSCOU – Après moins de deux heures de débat, les députés russes ont approuvé jeudi à l’unanimité les amendements constitutionnels annoncés la semaine dernière par Vladimir Poutine, une réforme surprise menée tambour battant et sans accroc.

 

FRANCFORT (Allemagne) – Légèrement plus optimiste depuis l’accord commercial sino-américain, la Banque centrale européenne a lancé jeudi le premier réexamen de sa stratégie depuis 17 ans, pour ajuster ses objectifs et intégrer la protection du climat à ses instruments.

 

NEW YORK (Etats-Unis) – L’actrice Annabella Sciorra, la plus connue des femmes appelées à témoigner contre Harvey Weinstein lors de son procès à New York, a raconté jeudi en détails le viol et le harcèlement sexuel que l’ex-magnat d’Hollywood est accusé de lui avoir fait subir dans les années 90, dans une déposition cruciale pour ce procès emblématique du mouvement #MeToo.

 

NEW YORK (Etats-Unis) – Le fondateur du laboratoire pharmaceutique américain Insys a été condamné jeudi à une peine de cinq ans et demi de prison pour avoir payé des médecins afin qu’ils prescrivent ses médicaments opiacés, une première pour le patron d’un laboratoire. Agé de 76 ans, John Kapoor avait été reconnu coupable d’association de malfaiteurs en mai 2019 par un tribunal fédéral de Boston, à l’issue d’un procès de 10 semaines.

 

STOCKHOLM – Une coopérative d’éleveurs lapons de Suède a obtenu jeudi en justice face à l’État le droit exclusif d’administrer la pêche et la chasse sur les terres de pâturage des rennes, une décision qui devrait faire jurisprudence au bénéfice d’autres communautés de ce peuple autochtone.

 

ISTANBUL (Turquie) – Un procureur turc a requis jeudi jusqu’à 18 ans de prison contre un ancien livreur accusé d’avoir craché dans une pizza avant de la remettre au client, lequel a visiblement peu goûté le geste. Il est accusé de « mise en danger de la vie ou de la santé d’autrui en altérant des aliments » et « dégradation de bien ».

(AFP)

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here