Burkina-Diplomatie-Vœux

Burkina: Le corps diplomatique présente ses vœux au président du Faso

Ouagadougou, 24 janv. 2020 (AIB) – Le corps diplomatique accrédité au Burkina Faso a présenté, vendredi, ses vœux de nouvel an, au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

«Je formule le vœu (…) que le Burkina Faso se montre à la hauteur des défis auxquels nous sommes confrontés et que 2020 soit en tous points meilleurs que l’année passée», a déclaré vendredi le représentant des organisations internationales au Burkina Faso, David Bulman.

Il s’exprimait à Ouagadougou, à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux du corps diplomatique au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Cette présentation de vœu s’est tenue dans un contexte sécuritaire difficile pour le Burkina Faso qui fait face depuis 2015, à des attaques terroristes sur son territoire.

«Face à ce fléau, dont les dimensions régionales et internationales ne sont plus à démontrer», M. David Bulman a affirmé que le gouvernement burkinabè a pris de nombreuses initiatives.

L’une de ces initiatives, est selon lui, «l’adoption de la Politique de sécurité nationale qui vise à concevoir et à mettre en œuvre les actions sécuritaires de manière plus holistique et mieux coordonnée».

Cependant, il a précisé que la réponse à la crise sécuritaire que connait le Burkina Faso doit être multidisciplinaire en ce sens qu’elle «devra prendre en compte un aspect dédié à la gouvernance et une importante dimension consacrée au développement».

«Notre appui aux efforts de mise en œuvre de votre agenda de développement s’est manifesté, au cours de l’année écoulée, par nos initiatives conjointes afin de renforcer la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES)», a-t-il affirmé.

Pour la nouvelle année, M. David Bulman a réaffirmé la volonté des organisations internationales, de se «tenir aux côtés des populations les plus affectées par la crise que connait le pays».

«Avec plus d’un demi-million de personnes déplacées, le Burkina Faso est aujourd’hui confronté à une situation humanitaire tendue. Nous vous accompagnons dans vos efforts pour les soutenir», a-t-il affirmé.

Deux autres discours ont ponctué cette présentation de vœux. Ceux du représentant des organisations africaines et de la doyenne des chefs de missions diplomatiques et consulaires au Burkina Faso.

Pour le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, «malgré les épreuves que lui impose une conjoncture nationale et internationale difficile, le Burkina Faso a continué avec courage et abnégation à construire son destin, en consolidant la démocratie et en renforçant les bases de son développement».

«Les chantiers et les échéances de 2020 annoncent une année de grands défis où la paix, la sécurité et la démocratie seront encore au cœur de nos préoccupations», a-t-il déclaré.

Selon le chef de l’Etat, la rencontre de Pau entre le président français et les chefs d’Etats du G5 Sahel a permis de prendre des décisions importantes pour renforcer l’appui de la communauté internationale aux pays du Sahel.

«Elle a été l’occasion de réitérer notre volonté commune de lutter contre le terrorisme et de tout mettre en œuvre pour renforcer les capacités opérationnelles des Forces de défense et de sécurité FDS) nationales des pays du G5 Sahel et d’œuvrer à une meilleure coordination de toutes les forces agissant dans la lutte contre le terrorisme au Sahel», a-t-il fait remarquer.

Agence d’information du Burkina

WIS/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here