All-focus

Ganzourgou : La réhabilitation du barrage de Digré, une bouffée d’oxygène pour les producteurs

Zorgho, 09 janv.2019 (AIB)- La réhabilitation du barrage de Digré en 2019, a été salutaire pour les producteurs du Ganzourgou, en ce que l’infrastructure d’une capacité de 100 500m3 d’eau, sert aux usages familiaux et dans la pratique de la culture de contre-saison, de la pêche et du maraîchage sur 6ha.

Le village de Digré, (Environ 10 km à l’Est de Zorgho) a de nouveau son barrage. Sa digue détruite par les pluies diluviennes de 2011 a été réhabilitée grâce à l’action concertée de l’Association pour le développement des villages de Zorgho (ADVZ) et les populations de Digré.

ADVZ, cette association française partenaire de Zorgho depuis 2007, a compris le rôle que jouait ce barrage dans le quotidien des populations. Elle a alors initié en 2014 le projet de réhabilitation de la digue.

Ayant tapé à des portes en France, elle a mobilisé (à compte-gouttes) plus de 39 millions de FCFA pour exécuter ce projet. L’apport de la communauté a été considérable puisqu’elle a contribué dans le ramassage des agrégats et la main d’œuvre.

All-focus

En novembre 2019, profitant de leur séjour annuel à Zorgho, la délégation d’ADVZ conduite par la présidente Michelle Gueguen a officiellement remis l’infrastructure aux populations de Digré, au cours d’une cérémonie qui a connu la participation du Ministre des infrastructures, Eric Bougma, du Haut-commissaire du Ganzourgou, du maire de Zorgho Toukoumnogo Kaboré et d’importantes autres personnalités.

Lors de cette cérémonie, le Naaba Sigri, chef coutumier de Digré, a remercié l’ADVZ et particulièrement Michelle, Pierrot et Josiane pour leur détermination à faire de ce projet une réalité.

«Ce ne sont pas seulement les humains qui vous disent merci. Ce sont aussi les animaux de tout genre et les plantes qui vous témoignent leur gratitude» eu-t-il dit.

Pour Toukoumnogo Kaboré, maire de Zorgho, la maitrise de l’eau est l’un des principaux problèmes de sa commune.

All-focus

Il a remercié l’ADVZ pour cette aide considérable et a félicité les populations pour leur participation à la réalisation du projet. Il les a invités à toujours se mobiliser pour de telles activités. Tout en les invitant au bon entretien de l’infrastructure, il a souhaité que l’eau du barrage contribue à changer positivement leurs quotidiens.

Michelle Gueguen, présidente de l’ADVZ a remercié le Conseil général de l’Essonne, la Région Ile de France, le Rotary Club de Verrières-le-Buisson et tous les adhérents de l’ADVZ grâce à qui, la réhabilitation de la digue a été possible.

Elle a particulièrement apprécié l’implication des populations du village de Digré qui a permis de réduire le coût du projet.

Pour elle, l’objectif recherché à travers cette action est de garantir une quantité d’eau suffisante pour permettre aux populations de pratiquer le maraîchage, l’agriculture et l’élevage. Elle a remercié Emmanuel Kaboré et l’entreprise ABCOR qui ont mené à bien les travaux.

Le ministre Éric Bougouma a remercié l’ADVZ au nom du président du Faso et de ses collègues en charge de l’Agriculture et de l’Eau. Pour lui, l’action de cette association est un accompagnement aux efforts du gouvernement burkinabè. Il ne doute pas un instant que la réhabilitation de la digue va apporter une amélioration des conditions de vie des populations.

La délégation de l’ADVZ a mis à profit son séjour pour organiser des rencontres et diverses activités récréatives au profit des populations et particulièrement des élèves de Digré et environnants.

Elle a organisé une kermesse dont les produits des ventes, a permis d’acquérir 11 bicyclettes pour les meilleurs élèves au Certificat d’études primaires session de 2019 des écoles de Digré, Loundogo et Kambambori  « B ».

Agence d’information du Burkina

Moïse SAMANDOULGOU

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here