Burkina Faso-Attaque-Morts

Burkina: 14 morts et 19 blessés suite à une attaque à engin explosif improvisé (Officiel)

Ouagadougou,  5 janv. 2020 (AIB) – Quatorze personnes dont sept élèves et quatre femmes ont perdu la vie, samedi matin sur l’axe Toéni-Tougou, dans la province du Sourou, région de la Boucle du Mouhoun, lorsque le véhicule qui les transportait a sauté sur un Engin explosif improvisé, annonce un communiqué du gouvernement.

Selon le communiqué gouvernemental, le drame qui a fait également 19 blessés dont trois dans un état grave, a eu lieu hier samedi dans la matinée.

«Trois cars partis de Toéni pour Tougan et transportant 160 passagers, a vu un des cars sauter sur un engin explosif improvisé», peut-on lire.

Le même texte précise que «les blessés ont été immédiatement évacués au Centre médical avec antenne chirurgicale de Tougan pour recevoir des soins médicaux appropriés».

Le gouvernement burkinabè dit condamner «fermement cet acte lâche et barbare qui vise à mettre en mal le moral des populations» et  invite les populations à «rester mobilisées et vigilantes, en cohésion avec les Forces de défense et de sécurité».

Le Burkina Faso subit, depuis plus de trois ans, des attaques terroristes, faisant des nombreuses victimes civiles et militaires.

Ces derniers moments, les groupes armés terroristes  s’en prennent aux civiles. Ainsi, le 24 décembre dernier, une trentaine de femmes ont été tuées à Arbinda.

Quelques semaines plus tôt, le 6 novembre 2019, des cars transportant des travailleurs d’une mine d’or ont été pris pour cibles par des assaillants, faisant sur place, 39 morts.

L’on constate que les Forces de défense et de sécurité (FDS) burkinabè administrent ces derniers temps, de lourdes pertes dans le camp des terroristes.

Vendredi dernier, par exemple, un communiqué de l’Etat-major général des armées annonçait qu’une dizaine de terroristes ont été neutralisés à Inata, dans le Soum, région du Sahel.

Lors de l’attaque d’un détachement de l’armée à Arbinda, toujours dans la Sahel, le 24 décembre dernier, les FDS avaient neutralisé 80 terroristes et saisi un nombre important de matériels et de munitions.

 

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here