Boulsa: Des Koglweogo prévoient de barrer la route Ouaga-Koupéla ‘’pour mieux se faire entendre’’

Boulsa, 26 déc. 2019 (AIB)-Des centaines de Koglweogo faisaient chemin jeudi matin à Boulsa vers Sapaga, où ils comptent bloquer la Route nationale n°4 (Ouaga-Koupéla), au deuxième jour d’une protestation contre l’interpellation de leur chef El Hadj Boureima Nadbanka, dans le cadre du sombre dossier de Yirgou.

La tension est toujours palpable jeudi à Boulsa (Centre-nord), au deuxième jour d’une protestation contre l’interpellation du chef Koglweogo El Hadj Boureima Nadbanka dans le cadre du dossier Yirgou.

Les services publics et les commerces sont restés fermés pendant que les transports sont toujours bloqués, a constaté sur place un correspondant de l’AIB.

Selon la même source, seuls les centres de santé et les pharmacies sont ouverts.

« Des centaines de Koglweogo et leurs sympathisants s’approvisionnaient en carburant pour se rendre au carrefour de Sapaga, où ils comptent barrer la route Ouaga-Koupéla, afin de mieux se faire entendre », apprend-on.

Hier mercredi, les manifestants avaient exigé les départs du commandant de brigade de gendarmerie et de son adjoint et de celui du vice-président des Koglweogo Hamado Bembamba, accusé d’avoir livré El Hadj Boureima Nadbanka, afin de lui ravir sa place.

En rappel, la justice souhaite entendre M. Nadbanka dans le cadre du dossier Yirgou, du nom de ce village du Centre-nord, où en début d’année, des dizaines de Peulh ont été tués, à la suite d’une attaque terroriste qui a ôté la vie à un responsable coutumier Mossi et de celles de ses proches.

La communauté Peulh locale a été accusée d’avoir abrité les terroristes tandis que les Koglweogo de la région ont été accusés d’avoir organisé des représailles.

Agence d’information du Burkina

JBD-ata/ak

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here