Burkina- Politique- Projet-validation

 Burkina: La lutte contre les inégalités au cœur de la stratégie nationale genre  2020-2024

Ouagadougou, 20 déc.2019, (AIB)- Le ministère burkinabè en charge de la Femme et ses partenaires ont examiné et validé, vendredi à Ouagadougou, le nouveau projet de la Politique nationale genre (PNG) 2020-2024, dont l’objectif principal, selon les acteurs, est de lutter contre les inégalités, a constaté l’AIB.

«La question de la prise en compte du genre dans le processus du développement demeure une priorité pressante dans le Plan national de développement économique et social (PNDES)», a affirmé la représentante de la ministre en charge de la femme, Mme Congo Hariguietta, par ailleurs chargée de missions dudit département.

Pour elle, l’objectif global de l’atelier est de valider le projet de la stratégie nationale genre 2020-2024 afin de lutter «efficacement» contre les inégalités au genre au pays des Hommes intègres.

La chargée de missions du ministère de la Femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire (MFSNFAH) s’exprimait vendredi à Ouagadougou, à l’occasion de l’atelier national de validation du projet de la stratégie nationale genre 2020-2024.

A l’écouter, la PNG se fonde sur des engagements internationaux, régionaux et nationaux pris par le Burkina Faso qui vise à terme, la construction d’une  «société débarrassée de toutes les formes d’inégalités et d’iniquités de genre et qui assure à l’ensemble de ses citoyens et concitoyennes, les sécurités essentielles pour leur épanouissement social, culturel, politique et économique».

La chargée de mission a souligné que le  lancement du processus d’élaboration de la nouvelle Stratégie nationale genre (SNG) s’est déroulé le 3 décembre dernier et des grands axes et  des orientations  ont été formulés pour la promotion du genre dans les cinq prochaines années.

«Vos multiples contributions ont permis à l’équipe de consultantes avec l’appui de l’Union européenne de proposer une version provisoire de la SNG 2020-2024 qui est soumise à votre examen ce matin», a-t-elle  indiqué.

Selon Mme Congo Hariguietta, il s’agit au cours de cet atelier d’examiner le projet de SNG, de recueillir des observations des participants, de donner des orientations sur les référentiels nationaux et internationaux, et de préciser les axes prioritaires genre pour la période 2020-2024.

Elle a,  en outre, mentionné que les résultats attendus de la rencontre  constituent un enjeu stratégique et un tournant décisif pour la promotion du genre  et a invité les participants à un examen sans complaisance du document soumis à leur appréciation.

La représentante de la ministre en charge de la femme a signifié que  les prochaines étapes à l’issue de l’atelier de validation, sont  entre autres, la  prise d’un arrêté pour l’adoption du document de la SNG, l’élaboration  d’une stratégie de communication  et d’un plan d’action triennal 2020 -2022, la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre du projet.

En rappel, c’est en juillet 2009 que le Burkina Faso a élaboré la Politique nationale genre pour lutter contre les inégalités et les iniquités entre les hommes et les femmes dans le pays.

Agence d’information du Burkina

NO/ak

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here