Burkina- Santé-Partenariat-OMS-Don

Burkina: l’OMS offre du matériel médical à l’Ecole nationale de santé

Ouagadougou, 19 déc. 2019 (AIB) – L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a octroyé jeudi, du matériel médical d’une valeur de plus de six millions de FCFA, à l’Ecole nationale de santé publique (ENSP) pour la formation des étudiants de ladite école.

«L’OMS est un partenaire traditionnel et sa représentation nationale au Burkina a bien voulu nous offrir du matériel de laboratoire», a  indiqué le Directeur général (DG) de l’ENSP, Emile Pargui Paré.

Le don de l’OMS d’un montant total  de  6 727 659 FFCA  se compose, entre autres, de 5 microscopes de grande qualité, de 7200 boîtes de «petri dish»  de 7200 lames portes objets et de 10 paquets d’«Embout».

Selon le DG de l’ENSP, sa structure depuis sa création travaille «quotidiennement» avec l’OMS  dont le rôle n’est plus à démontrer dans les différents pays du monde.

M. Paré qui s’exprimait jeudi à Ouagadougou, au cours d’une cérémonie de remise du matériel sanitaire à sa structure (ENSP), a précisé que le laboratoire joue un rôle important en matière de performance dans la formation des étudiants.

«Un agent de santé a beau suivre des cours théoriques, s’il n’a  pas été formé en enseignements pratiques, il demeure un agent de santé incomplet», a indiqué le DG.

Pour Emile Paré, l’OMS a pris les taureaux par les cornes car, selon lui, 99% des agents de santé sont formés à l’ENSP et le geste de l’organisation onusienne va renforcer les capacités d’encadrements pratiques  des étudiants de l’Ecole.

Un échantillon du matériel remis

A l’écouter, le geste  constitue une plus-value très importante pour sa structure du fait qu’elle  recherche la performance.

«Vous savez que nos pays n’ont pas beaucoup de moyens et lorsque  des partenaires comme l’OMS nous appuient sur le plan pédagogique, c’est un geste à saluer et à encourager et la cérémonie de ce matin est très symbolique et plein de sens», a-t-il ajouté.

M. Paré a également souhaité que le partenariat avec l’institution mondiale de santé se consolide davantage pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement du système sanitaire au Burkina.

Le chef de service de formation des auxiliaires médicaux,  Mme Maïga Tinto Habibata, à l’ENSP de Ouagadougou, a noté que le laboratoire contribue «énormément» au diagnostic des différentes maladies des hommes dans la société.

Elle  a, par ailleurs, précisé que ce sont les résultats des laboratoires qui aident les cliniciens à prendre en charge «efficacement» les patients.

De son avis, le matériel va contribuer à bien former les étudiants de l’ENSP qui seront déployés sur le terrain au profit des populations burkinabè.

«Le don de l’OMS constitué du matériel et de consommables vient renforcer l’exécution des travaux pratiques au niveau du laboratoire de l’école nationale de santé publique», a-t-elle affirmé.

Mme Maïga a, enfin, signalé que le don  a été possible grâce à la collaboration entre l’école de formation et un agent travaillant à l’OMS en la personne de Issa Bakouan.

Agence d’information du Burkina

NO/ak

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here