Bam: Rouko veut continuer l’œuvre de l’AFDP dans la protection des filles

Kongoussi, (AIB)-Le conseil municipal de Rouko a affiché sa volonté mardi 10 décembre 2019,d’inscrire une ligne dans le budget communal pour faciliter la poursuite des activités de lutte contre les violences faites aux filles dans les différentes zones d’intervention du projet de lutte contre les mariages d’enfants de l »Action féminine pour un développement participatif (AFDP) qui arrive à terme en fin 2020.

Cette volonté fait suite à un plaidoyer de l’association qui a réuni le maire et le bureau de son conseil municipal ainsi que les partenaires locaux de mise en œuvre du projet autour des responsables de l’association dans la commune de Rouko.

«Notre projet de lutte contre les violences faites aux filles que mettons en œuvre dans la commune de Rouko arrive à terme en décembre 2020. Et au regard des résultats engrangés sur le terrain, les communautés ont souhaité prendre le relai à notre absence.

C’est pourquoi nous avons rencontré le maire et son bureau pour plaider afin qu’une ligne budgétaire soit inscrite dans le budget du conseil municipal afin de permettre aux communautés relais de poursuivre les activités de sensibilisation et de conscientisation sur le terrain.

Nous avons eu une oreille attentive parce que le maire et le bureau du conseil municipal ont pris l’engagement d’examiner la question avec la plus grande attention. Et nous avons foi parce que les élus locaux de Rouko sont aussi engagés avec l’AFDP pour l’élimination de toutes les formes de violences faites aux filles dans la commune » a expliqué le chargé de programme de l’ Action féminine pour un développement participatif (AFDP) Souleymane TIABYENGA .

Le maire de la commune Hamidou Ouédraogo après avoir félicité l’AFDP pour le travail abattu dans sa commune, se dit favorable pour examiner la requête de l’association avec l’ensemble des élus et techniciens en charge du budget de la commune pour permettre de continuer les œuvres de l’AFDP dans la commune à la fin du projet.

«Je suis disposé à inscrire la ligne dans le budget du conseil municipal. Seulement, il faut que nous échangeons avec l’ensemble du conseil municipal et surtout avec les techniciens qui élaborent le budget pour voir la faisabilité. Mais pour ce qui me concerne, je suis favorable si les techniciens l’approuvent et trouvent qu’il n’ y a aucun obstacle» a indiqué le maire.

En rappel, l’association AFDP intervient dans la commune de Rouko pour lutter contre la violence faite aux filles.
Agence d’information du Burkina
Asmado RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here