Burkina-Analyse-Dépenses-Fiscales

Burkina : Les dépenses fiscales visent à encourager les investissements directs (Analyse)

Ouagadougou, le 6 déc. 2019 (AIB) – Le Centre d’études et de recherche appliquée en finances publiques (CERA-FP) a déclaré vendredi que les dépenses fiscales, constituant une option de politique pour encourager les investissements  directs étrangers et l’émergence d’un secteur privé  peuvent conduire à l’accroissement des inégalités.

«L’analyse des dépenses fiscales de 2016, 2017 et 2018 par bénéficiaire montre que les entreprises ont bénéficié en moyenne de 72,88% des dépenses fiscales sur la période d’analyse, les administrations publiques, 8,80% des dépenses fiscales en moyenne sur la période, et les ménages, en moyenne 14, 34% sur la période de référence», a déclaré Abdoul Dembélé, président du Conseil d’administration du CERA-FP.

M. Dembélé s’exprimait vendredi, à l’issue d’une conférence de presse au cours laquelle, il a indiqué que ce document produit en partenariat avec l’ONG Oxfam/BF, donne une lecture citoyenne des dépenses fiscales, et interpelle les autorités à la recherche de la pertinence de ces dépenses.

Les dépenses fiscales sont généralement définies comme étant une perte de revenu estimée du gouvernement en raison du fait qu’il a accordé des allègements fiscaux ou des préférences à une classe particulière de contribuables ou d’activités.

Il ressort selon lui, que les entreprises profitent plus des dépenses fiscales que les ménages.

«L’analyse des dépenses fiscales de 2016, 2017 et 2018 par objectif situe la part relative de l’incitation aux investissements dans les dépenses fiscales en 2018 à 75,45% contre 62,31% et 43,36 respectivement en 2017 et en 2016 », a-t-il indiqué.

Au terme des travaux, des recommandations ont été formulées à l’endroit de l’Etat et à la société civile.

Le Centre d’études et de recherche appliquée en finances publiques ‘CERA-FP) milite pour une gestion efficace et efficiente des ressources publiques en faveur des populations. Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Initiative multipartite pour une économie humaine en Afrique », CERA-FP a la charge de mener une analyse des dépenses fiscales et l’élaboration d’un document de position de la société civile sur la thématique

Agence d’information du Burkina

FO/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here