BURKINA-SANTE-SPCNLS-SENSIBILISATION

11 décembre : le SP/CNLS lance sa campagne de sensibilisation sur le VIH SIDA

Pouytenga, 7 déc. 2019 (AIB) – Le Secrétariat permanent du conseil national de lutte contre le Sida et les infections sexuellement transmissibles (SP/CNLS-IST) en collaboration avec le secrétariat permanent du 11 décembre, ont donné samedi à Pouytenga, le top de départ d’une caravane de sensibilisation sur le VIH SIDA qui conduira les caravaniers dans 4 localités de la région du Centre-Est qui abrite cette année les festivités de la fête nationale, a-t-on constaté.

Cette caravane de 5 jours qui a débuté à Pouytenga, mènera l’équipe du SP/CNLS-IST à Béguédo, Zabré et Tenkodogo, des localités de la région du Centre-Est où l’accent sera plus mis sur les jeunes et les adolescents.

La caravane s’inscrit en droite ligne des recommandations formulées par le Conseil National de Lutte contre le Sida et les IST invitant à saisir l’occasion des grandes manifestations pour entreprendre des activités d’information, de sensibilisation et de prestations diverses sur la problématique du VIH, du Sida et des autres IST.

Le maire de la commune de Pouytenga, Larba Prosper Yameogo a salué le SP CNLS-IST, pour cette belle initiative et le choix porté sur sa commune pour le lancement de cette caravane de sensibilisation sur le VIH SIDA et les IST. Il a donc invité sa population à sortir massivement pour écouter les messages sur le VIH SIDA.

Le représentant du Secrétaire permanent du CNLS-IST, Ahmed Ouangré a, quant à lui salué la bonne collaboration entre le SP/CNLS-IST et le SP/11 Décembre. « Il ne faudrait plus qu’il y ait des cas de grossesse non désirées ou de contamination au VIH après ces festivités ».

Pour Auguste Kinda, Haut Commissaire du Kourittenga qui a présidé la cérémonie au nom du SP/11 Décembre, « cette initiative vient à propos, quand on sait que cette manifestation donne lieu au regroupement d’un nombre impressionnant de population d’horizons divers, avec hélas parfois, des comportements à risque ».

Il a également mentionné que « cette caravane est également un puissant outil de mobilisation sociale des populations des localités autres que celle devant abriter la cérémonie commémorative autour du 11 décembre et des activités entrant dans le cadre de sa célébration. »

« Nous faisons nôtre, ce mot d’ordre de la communauté internationale, qui invite à révolutionner et à intensifier la lutte contre le VIH par l’offre de services différenciés et de proximité en mettant un accent particulier sur la prévention, notamment le dépistage », a-t-il expliqué.

Il a également souligné que « la connaissance de son statut sérologique demeure la clé de la lutte, car elle permet aux personnes infectées d’être prises immédiatement en charge, et aux séronégatifs de savoir se comporter en se protégeant ».

Ce lancement a été l’occasion d’animer une nuit avec une forte mobilisation de la population. Les animateurs Abdoulaye Ouattara dit « Walasse » et Seydou Touré ont distillé des messages de sensibilisations sur le VIH SIDA dans une ambiance récréative à l’espace de la préfecture. Des artistes comme Kisto Koimbré, Edy, Oscarno, Amade Rabin ont également agrémenté la soirée.
Agence d’information du Burkina (AIB)
as/

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here