Burkina Faso-Attaque-Riposte

Burkina: Une vingtaine de terroristes « neutralisés » Bahn et à Toeni (Armée)

Ouagadougou, 4 Déc. 2019 (AIB) – Une vingtaine de terroristes ont été ‘’neutralisés’’ et plusieurs autres blessés mardi, suite à une riposte, face à l’attaque de positions militaires, à Bahn et à Toeni, localités situées respectivement dans les régions du Nord et de la Boucle du Mouhoun, annonce un communiqué de l’armée burkinabè.

Selon le communiqué de l’armée, parvenu à l’AIB mercredi, informe que «dans la nuit du 2 au 3 décembre 2019, les détachements militaires de Toeni (province du Sourou) et Bahn (province du Loroum) ont simultanément été attaqués aux environs de 2 heures».

Le même document signé du Directeur de la communication et des relations publiques des armées précise que «la vigoureuse contre-attaque des unités a permis de neutraliser une vingtaine de terroristes et de blesser plusieurs autres».

Et d’ajouter que de l’armement, des munitions, une dizaine motos et divers autres matériels ont également été saisis.

«Au cours des combats qui ont été intenses, trois (3) de nos soldats ont malheureusement perdu la vie et sept (7) autres ont été blessés», note le communiqué, avant de souligner que «s’inclinant devant la mémoire des soldats tombés, le Chef d’Etat-major Général des armées présente ses sincères condoléances à leurs familles et souhaite un prompt rétablissement aux blessés».

Il (le Chef d’Etat-major) salue «l’engagement sans faille des unités qui se battent au quotidien pour assurer la quiétude des vaillantes populations».

Le Burkina Faso fait face, depuis plus de trois ans, à des attaques terroristes faisant des pertes en vies humaines aussi bien au sein des Forces de défense et de sécurité (FDS) que des populations civiles.

La riposte des FDS, ces derniers temps, a permis de «neutraliser» des terroristes et de saisir un nombre important d’armes, de matériels et de minutions, dans le camp des terroristes.

Agence d’information du Burkina

Photo d’archives

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here