Burkina Faso-Agriculture-Célébration

Kourwéogo: Les meilleurs producteurs de l’année célébrés à Boussé

Boussé, le 3 déc. 2019 (AIB) – L’Association Tind Yalgré a clôt la 13e édition de la Journée des producteurs (de la province) du Kourwéogo (JPK), le 30 novembre 2019 à Boussé.

L’édition 2019 des JPK, tenue du 28 au 30 novembre 2019 à Boussé, a eu pour thème: «Les acteurs du monde rural face à la dégradation des ressources naturelles: défis et perspectives».

La manifestation a été placée sous la présidence de Ilboudo Thombiano Foniama Elise, 4e vice-présidente de l’Assemblée nationale et sous le parrainage du  président de la chambre régionale du commerce et de l’industrie du plateau central, El Hadj Hamado Sawadogo.

Le président de ATY Madi G Sawadogo

Plusieurs activités étaient au menu : expositions vente des produits agro-sylvo-pastoraux, conférence sur le thème de la célébration, émissions et jeux radiophoniques, remise de prix aux meilleurs producteurs, etc.

Justifiant le choix du thème, les responsables de l’évènement ont mentionné que le contexte actuel marqué par la raréfaction des ressources naturelles, une démographie croissante, une industrialisation tout azimut et les changements globaux imprévisibles, la gestion durable des ressources naturelles doit être basée sur une approche intégrée liant développement et protection.

C’est de la préservation de ressources vitales telles l’eau, la qualité de l’air, les sols, les écosystèmes terrestres et marins, etc., dont dépendra l’avenir des générations futures et de l’humanité.

 L’objectif global de cette célébration ont-t-il poursuivi, est de faire prendre conscience aux producteurs de la province, des défis à relever et des perspectives qui s’offrent à eux, face à la dégradation constante des ressources naturelles.

Le président de l’Association Tind Yalgré, Madi G. Sawadogo a traduit sa reconnaissance à l’ensemble des personnalités et de ses partenaires pour leurs accompagnements.

Une assistance qui, dit-il, a permis  aux producteurs de prendre la mesure de leurs apports dans le processus de développement économique et social de la province.

La compétition induite par ces journées a conduit les producteurs au fil des éditions à innover et à améliorer la qualité de leurs productions dans tous les différents domaines du secteur primaire.

S’adressant à ses paires, le président de ATY est revenu sur les dangers liés à l’utilisation des pesticides et des herbicides. Aussi, a-t-il exhorté les producteurs à s’éloigné des pratiques dont les effets sur l’écosystème sont désastreuses.

Evoquant la situation des déplacés internes, il a plaidé pour une solidarité agissante au  profit de ceux-ci. L’honorable Ilboudo/Thiombiano Foniama Elise, présidente de la cérémonie a, pour sa part, félicité l’association pour l’institution d’une journée dédiée aux producteurs dans le Kourwéogo.

La raison d’être d’une association, pense-t-elle, c’est de pouvoir rendre des services à ses membres et à la communauté.

A travers  l’organisation de cette journée, vous faites ce qui est attendu de la société civil en matière d’accompagnement du gouvernement dans le processus de développement a-t-elle conclu.

Agence d’information du Burkina

DB/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here