Burkina Faso-Presse-Revue

Lutte contre le terrorisme et société, au menu des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 19 nov. 2019 (AIB) – Les quotidiens du Burkina Faso de ce mardi abordent l’actualité nationale marquée par des faits de société, sans oublier la lutte contre les attaques terroristes touchant le pays et la sous-région.

Les journaux ont surtout commenté l’opération Bourgou IV menée conjointement par les armées burkinabè, française et malienne, dans la zone sahélienne et ayant permis de neutraliser des terroristes.

Ainsi, le journal Le Quotidien affiche à sa Une : «Opération Bourgou IV: 24 individus mis hors de combat et 64 véhicules saisis», là où Aujourd’hui au Faso parle de «24 individus neutralisés, 64 véhicules, une centaine de téléphones et des munitions saisis».

Le journal cité en second lieu évoque également le Forum sécurité et paix, tenu dans la capitale sénégalaise, titrant: « Forum sécurité et paix à Dakar: MINUSMA, G5-Sahel, Barkhane d’accord, mais expérience mauritanienne d’abord».

Le quotidien national Sidwaya consacre son commentaire ‘’Trait de plume’’ au sujet, sous le titre: «Forum de Dakar : une autre Grand-messe !».

Le même journal arbore, en première : «Accès des femmes aux terres aménagées Un parcours semé d’obstacles dans les Hauts-Bassins (Région située à l’Ouest du Burkina, Ndlr)».

Selon le constat de Sidwaya, «estimées à près de 52% de la population, les femmes burkinabè, pour la plupart, n’ont pas accès à la terre», faisant observer qu’il s’agit d’«une équation difficile à résoudre en raison des pesanteurs socioculturelles».

Pour sa part, Le Pays, dans ses ‘’Révélations’’, rapporte qu’à Bobo-Dioulasso, des taximen sont en colère après des tirs de sommation essuyés par un des leurs.

L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, aborde le phénomène de piratage des journaux, publiant un communiqué de la Société des éditeurs de la presse privée (SEP) qui selon lui, «sonne l’alerte».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here