Komondjari : Les enjeux du recensement général de la population expliqués aux forces vives

Gayeri, (AIB)-Le 15 novembre 2019, s’est tenu une rencontre d’échanges entre le Délégué Provincial du 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH) Hamado Sanfo et les leaders d’opinion à Gayéri.

Dans le cadre du 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH), le Délégué Provincial de ladite structure de la Komondjari s’est entretenu avec les leaders d’opinion de cette localité en vue de les informer des enjeux de l’opération et de susciter l’adhésion de tous.

Présidée par Adama KOUSSOUBE, Vice –Président du comité d’organisation Provinciale du 5ème RGPH, cette rencontre d’échanges a regroupé les autorités politiques et administratives, militaires, paramilitaires, coutumières et religieuses et les responsables d’Association.

Dans sa communication, Monsieur Hamado SANFO, Délégué Provincial du 5ème RGHP de la Komondjari dira que cette opération vise une meilleure connaissance démographique du pays et de sa dynamique, afin de mieux assurer l’intégration des variables démographiques dans le processus de gestion de l’économie et du développement.

Elle permettra également de disposer d’une nouvelle photographie précise des caractéristiques structurelles de l’agriculture burkinabé en vue de constituer des référentiels pour mesurer la dynamique du monde rural.

Ses objectifs spécifiques sont nombreux. Car ce 5ème RGPH contribuera à une meilleure connaissance des caractéristiques des ménages et de leurs conditions de vie et d’habitation et à la connaissance de l’évolution future de la population.

Il permettra de renforcer les capacités nationales de la planification, la collecte, le traitement, l’analyse des données et la dissémination des résultats.

Cette opération déterminera les niveaux et tendances de la fécondité, de la mortalité et de la migration ainsi que l’accroissement naturel et global de la population.

Le communicateur mettra en évidence les particularités de ce 5ème RGPH en ce que cette opération qui va se dérouler dans un contexte sécuritaire difficile par endroit sera couplée avec le deuxième Recensement Général de l’Agriculture (RGA II.)

Egalement, c’est la première fois que l’on utilise dans ce genre d’opération, des technologies mobiles pour la collecte des données (smartphones) pendant la phase de dénombrement conformément aux recommandation des Nations Unies et l’utilisation d’une plateforme électronique en ligne dans le recrutement des agents recenseurs pour plus de transparence et d’équité.

Au regard de l’envergure du recensement et de la situation sécuritaire, le Délégué Provincial demande l’engagement de tous les acteurs, afin que le 5éme RGPH soit un succès.

Les participants auraient voulu que cette rencontre d’échanges puisse se tenir bien avant. Cela devait permettre de pallier à quelques difficultés au niveau local.    Empruntant la même trompette, le vice –Président du comité d’organisation Provinciale a exhorté les leaders à sensibiliser les populations afin que les agents recenseurs puissent bénéficier d’un accueil favorable sur le terrain.

Kanlièyama Aboubakar COMBARY (Collaborateur)

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here