Burkina Faso-Presse-Revue

La question sécuritaire en vedette dans les quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 15 nov. 2019 (AIB) – La situation nationale marquée par des questions sécuritaires et la lutte contre le terroriste, constitue le principal sujet, en vitrine des quotidiens burkinabè de ce vendredi.

Le quotidien national Sidwaya informe que le gouvernement a animé, hier jeudi à Ouagadougou, une conférence de presse exclusivement consacrée à la situation sécuritaire.

Le journal met en exergue les propos du ministre de la Sécurité, Ousséni Compaoré, au sujet de l’opération de recrutement de volontaires pour la défense dans les zones sous menaces terroristes a affirmé qu’il s’agit d’«un projet mûri».

Parlant de cette sortie du premier responsable du département de la sécurité, L’observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, arbore : «Lutte contre le terrorisme : Le ministre de la sécurité monte au front médiatique».

Quant au journal privé Le Pays, il affiche la déclaration du ministre Ousséni Compaoré qui dit : «Nous irons chercher ces fauteurs de troubles même dans des trous de souris».

Le même journal reprend les propos du Conseiller à la présidence, Louis Armand Ouali, déclarant à propos de la lutte contre l’insécurité au Burkina Faso que «l’autre arme efficace, c’est le savoir».

Pendant ce temps, L’Express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso (capitale économique du Burkina Faso),  dans sa rubrique ‘’Autant le dire’’, se demande : «le régime Roch est-il en train d’être fébrile ?», évoquant ainsi, l’actualité nationale récente marquée par l’arrestation d’un cyber-activiste et la suspension d’un parti politique de l’opposition.

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here