Burkina Faso-Terrorisme-Attaque-Morts

Région de l’Est: 37 morts et une vingtaine de blessés dans l’attaque contre le convoi d’une mine (Officiel)

Ouagadougou, 6 nov. 2019 (AIB) – Un convoi transportant les travailleurs de la mine d’or de SEMAFO SA est tombé dans une embuscade, mercredi matin, sur l’axe Ougarou-Boungou, dans la région de l’Est, faisant un bilan provisoire de 37   morts (civiles et militaires), a appris l’AIB de sources administratives.

Selon les mêmes sources, l’attaque qui a eu lieu à cheval entre les provinces du Gourma et de la Tapoa, a également engendré une vingtaine de blessés dont certains sont dans un état critique.

Des blessés, précise-t-on, ont été admis au Centre hospitalier régional de Fada N’Gourma, tandis que ceux qui sont mal en point ont été évacués à Ouagadougou pour des soins appropriés.

Des rescapés, ayant requis l’anonymat, ont témoigné que le véhicule de tête a sauté sur un engin explosif. S’en sont suivies, des rafales d’armes. Certains ont affirmé que leurs proches sont portés disparus.

Dans un communiqué administratif, le gouverneur de la région de l’Est, le colonel Saïdou Toussaint Prosper Sanou, a affirmé qu’un ratissage des Forces de défense et de sécurité est en cours dans la zone.

Par le même canal, il a condamné cette « attaque barbare et lâche », tout en présentant ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et en souhaitant un prompt rétablissement aux blessés.

Une réunion de crise a eu lieu à Fada N’Gourma (capitale de la région) mercredi, dans la soirée, suite au drame.

Cette attaque intervient au lendemain du prolongement du couvre-feu dans la région de l’Est.

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here