Burkina-Société-Recensement

Kadiogo : 3300 agents commis au recensement de la population du 16 nov. au  15 déc.

Ouagadougou, 05 nov. 2019 (AIB)- 3300 agents seront déployés dans la province du Kadiogo, dans le cadre du 5e recensement général de la population et de l’habitat (16 nov. au 15 déc. 2019) pour lequel, le Haut-commissaire Boureima Sawadogo invite ses concitoyens à s’enrôler massivement.

Le Haut-commissaire de la province du Kadiogo (Centre) Boureima Sawadogo a fait  le lundi 04 novembre 2019 avec ses services déconcentrés, le point sur les préparatifs du 5e recensement général de la population et de l’habitat (RGPH), dans sa circonscription administrative.

Après les phases d’inscription en ligne, de réception et d’examen des dossiers, ce sont 3747 agents qui sont en formation depuis le 28  octobre et ce, jusqu’au 11 novembre 2019, a indiqué la déléguée provinciale du Kadiogo chargée du recensement Hélène Zida née Bangré.

D’après Mme Zida, 3300 agents vont être retenus pour la phase opérationnelle, prévue du 16 novembre au 15 décembre 2019.

Selon le Haut-commissaire Boureima Sawadogo, des salles de classes ont dû être réquisitionnées pour faire face au grand nombre d’agents à former.

Il a ajouté que des dispositions sécuritaires ont été prises au niveau du centre stratégique de la SONABEL qui a aussi servi de lieu de formation.

De façon général, tout le processus du recensement est sous bonne sécurité, a assuré Boureima Sawadogo avant d’inviter les populations à signaler tout mouvement suspect au 10-10 ; 16 et 17.

Le Haut-commissaire a aussi exhorté ses concitoyens à s’enrôler massivement afin que l’Etat puisse bien exécuter des politiques de développement sur la base de statistiques fiables.

Hélène Zida a souhaité que les conseillers villageois de développement (CVD) accompagnent les agents recenseurs dans la délimitation des villages et quartiers pour ne pas biaiser les chiffres de l’INSD.

Elle a également réclamé davantage de salles afin de stocker les smartphones et autres matériels qui seront confiés aux agents recenseurs après la signature des contrats.

En début de rencontre, Boureima Sawadogo a évoqué avec les participants, le cadre juridique notamment le décret et les arrêtés portant organisation du 5e RGPH.

Agence d’information du Burkina

ata/ak

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here