LE MONDE EN BREF DU SAMEDI 2 NOVEMBRE

 

SANTIAGO DU CHILI – Deux semaines après le déclenchement d’une crise sociale sans précédent au Chili, plusieurs dizaines de milliers de manifestants sont une nouvelle fois descendue dans la rue vendredi pour réclamer des réformes et maintenir la pression sur le gouvernement du président Sebastian Pinera.

 

BAGDAD – La plus haute autorité chiite d’Irak, Ali Sistani, a mis en garde contre les ingérences étrangères dans la contestation populaire, entrée vendredi dans son deuxième mois et qui réclame toujours « la chute du régime » en dépit des promesses de réforme des dirigeants.

 

WASHINGTON – Le candidat centriste à la Maison Blanche Joe Biden a été doublé vendredi par le jeune maire modéré Pete Buttigieg dans un sondage sur la primaire démocrate de l’Iowa, qui donne la progressiste Elizabeth Warren en tête dans une campagne focalisée sur l’épineuse réforme de la santé.

 

WASHINGTON – Le candidat à la Maison Blanche Beto O’Rourke a annoncé vendredi qu’il abandonnait la course à l’investiture démocrate, après des mois de sondages décevants et des difficultés à trouver des financements.

 

LONDRES – L’europhobe Nigel Farage a proposé au Premier ministre britannique de former une alliance pro Brexit avec lui pour les législatives de décembre, une proposition vue d’un bon oeil par Donald Trump, mais immédiatement déclinée par Boris Johnson.

 

ALGER – Une marée humaine s’est répandue dans les rues d’Alger pour réclamer une « nouvelle indépendance », 65 ans jour pour jour après le début de la lutte armée contre le colonisateur français, lors du 37e vendredi consécutif de manifestations.

 

BAMAKO – Trente-cinq soldats maliens ont été tués vendredi lors d’une « attaque terroriste » lancée contre une position militaire à Indelimane, dans la zone de Ménaka, près de la frontière avec le Niger, selon un nouveau bilan de l’armée.

 

WASHINGTON – « L’EI a un nouveau chef. Nous savons exactement qui il est », a assuré vendredi le président américain Donald Trump, sans donner de détails sur le successeur d’Abou Bakr al-Baghdadi, dont l’identité reste encore floue.

 

LONDRES – La police britannique a annoncé vendredi penser que les 39 personnes retrouvées mortes dans un camion frigorifique près de Londres, étaient de nationalité vietnamienne, et a appelé deux frères recherchés dans cette affaire à se rendre.

 

MAPUTO – Dix personnes ont été tuées jeudi dans une attaque attribuée à des insurgés islamistes dans l’extrême nord du Mozambique, où ils font régner la terreur depuis deux ans, a-t-on appris vendredi de sources concordantes locales.

 

GENEVE – L’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Geir Pedersen, a fait part vendredi de sa satisfaction à l’issue de la première réunion plénière du Comité constitutionnel syrien, malgré les « profondes différences » existant entre le gouvernement de Damas et l’opposition.

 

DERBASSIYE (Syrie) – L’armée turque a entamé vendredi des patrouilles conjointes avec son homologue russe dans le nord de la Syrie dans le but de s’assurer du retrait total des forces kurdes d’une zone frontalière conformément à un accord entre Ankara et Moscou.

 

BEYROUTH – Les banques ont rouvert leurs portes vendredi pour la première fois en deux semaines au Liban, qui retrouve un semblant de normalité au 16e jour d’une contestation inédite réclamant un changement radical de la classe dirigeante dans un contexte de grave crise économique.

 

ISLAMABAD – Des dizaines de milliers d’islamistes rassemblés vendredi à Islamabad, après avoir passé des jours à parcourir le Pakistan, ont lancé un ultimatum au gouvernement du Premier ministre Imran Khan, lui donnant 48 heures pour démissionner.

 

WASHINGTON – Le ton était à l’optimisme vendredi sur les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, le conseiller économique américain Larry Kudlow affirmant que les pourparlers sur un accord partiel dit de « phase 1 » avaient fait « énormément de progrès ».

 

NEW YORK – Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane devrait donner son feu vert dimanche à l’introduction en Bourse du géant pétrolier public Aramco, déjà reportée deux fois depuis 2018, a indiqué vendredi à l’AFP une source proche du dossier.

 

LONDRES – Le gouvernement britannique a annoncé samedi suspendre la fracturation hydraulique destinée à extraire du sous-sol du gaz de schiste, en raison des risques de secousses sismiques, qui avaient déjà arrêté le premier projet de l’industrie en Angleterre.

 

PEKIN – La Chine a annoncé vendredi qu’elle allait « améliorer » le processus de désignation du chef de l’exécutif de Hong Kong, l’une des revendications des manifestants pro-démocratie, après cinq mois d’agitation dans le territoire autonome, mais Pékin n’a rien dévoilé sur ce projet de réforme.

 

RIO DE JANEIRO – Un tanker battant pavillon grec est « le principal suspect » de la marée noire qui a souillé plus de 2.000 km de côtes du nord-est du Brésil, ont annoncé vendredi les autorités brésiliennes, levant enfin une partie du mystère sur cette catastrophe d’une magnitude « inédite ».

 

MADRID – Fin du suspense pour la COP25: la conférence sur le climat se tiendra à Madrid début décembre, mais le défi logistique est de taille pour faire venir 25.000 délégués initialement attendus au Chili.

 

LOS ANGELES – La jeune militante suédoise Greta Thunberg a lancé vendredi depuis la Californie un appel afin de « trouver un moyen pour traverser l’Atlantique en novembre » et ainsi participer à la COP25 en Espagne. L’adolescente refuse de prendre l’avion, moyen de transport très polluant.

(AFP)

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here