LE MONDE EN BREF DU MERCREDI 23 OCTOBRE

 

SOTCHI (Russie) – La Turquie a annoncé mardi qu’elle ne reprendrait pas son offensive militaire contre les forces kurdes dans le nord de la Syrie car ces dernières se sont retirées des zones frontalières, conformément à l’accord arraché il y a cinq jours par le vice-président américain Mike Pence. De leur côté, les présidents russe et turc se sont accordés sur une prise de contrôle en commun de la majeure partie de ces zones.

 

LONDRES – Les députés britanniques ont soutenu mardi sur le principe l’accord de divorce décroché par Boris Johnson, mais ils ont refusé l’examen accéléré du texte voulu par le Premier ministre, compromettant les chances d’une sortie de l’Union européenne avec un accord le 31 octobre. Le président du Conseil européen Donald Tusk a recommandé dans la foulée aux dirigeants de l’UE d’accepter un nouveau report de la date de sortie du Royaume-Uni.

 

SANTIAGO DU CHILI – Le président chilien Sebastian Piñera a proposé mardi une série de mesures sociales afin de mettre fin à cinq jours de troubles qui ont fait 15 morts, un changement de ton radical adopté à l’issue d’une réunion avec des partis politiques.

 

BEYROUTH – Les Libanais ont affiché mardi leur détermination à ne rien céder à la classe politique, descendant par dizaines de milliers dans les rues pour le sixième jour consécutif, l’annonce de réformes économiques d’urgence n’ayant pas calmé leur colère après des années d’inaction du pouvoir.

 

MONTREAL – Réélu lundi pour un second mandat mais sans majorité et sans panache, le Premier ministre canadien Justin Trudeau doit rapidement s’atteler à chercher l’appui de plus petits partis pour assurer sa survie politique. Les négociations s’annoncent ardues.

 

LA PAZ – Un appel à la grève générale a été lancé mardi en Bolivie devant l’imminence de l’annonce officielle d’une victoire du chef de l’Etat sortant Evo Morales au premier tour de la présidentielle, un revirement inexpliqué et critiqué par la communauté internationale qui a provoqué de nouveaux incidents.

 

WASHINGTON – Le chargé d’affaires américain à Kiev a livré mardi devant le Congrès un témoignage accablant contre Donald Trump, qui est sous la menace d’une procédure de destitution. Le diplomate, Bill Taylor, a relaté comment M. Trump avait essayé de faire pression sur l’Ukraine, chantage économique à l’appui, pour que ce pays enquête sur la famille de son rival démocrate Joe Biden à l’approche de l’élection de 2020.

 

WASHINGTON – Furieux et visiblement inquiet, Donald Trump a comparé mardi la procédure de destitution le visant à un « lynchage », un terme lourd de sens aux Etats-Unis où il est associé aux meurtres de noirs par des blancs au cours du XIXe et du XXe siècle.

 

BAGDAD – Les autorités irakiennes ont annoncé mardi les résultats de leur enquête sur une semaine sanglante de manifestations début octobre, limogeant des dizaines de responsables militaires après 157 morts, sans sembler satisfaire l’opposition et la rue, qui a prévu de reprendre les protestations vendredi.

 

TOKYO – L’empereur Naruhito du Japon a solennellement proclamé mardi son intronisation au cours d’une somptueuse cérémonie au palais impérial de Tokyo en présence de 2.000 invités, dont des chefs d’Etat et des dignitaires de quelque 180 pays.

 

BRUXELLES – La Commission européenne a sommé mardi Paris et Rome de lui fournir dans les 24 heures des explications sur leur budget 2020, critiquant leur manque d’effort pour assainir leurs finances publiques, ce qui les ferait s’écarter une fois encore des règles de l’UE.

 

SAN FRANCISCO – Assailli de toutes parts sur son projet de monnaie numérique, Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, s’est placé sur le terrain géopolitique pour défendre la Libra: elle permettra, selon lui, de « perpétuer la prédominance du système financier américain » dans le monde, notamment vis-à-vis de la Chine.

 

CONAKRY – Un tribunal de Conakry a condamné mardi à des peines allant de six mois à un an de prison ferme les principaux initiateurs des manifestations qui agitent la Guinée depuis une semaine et qui ont fait une dizaine de morts.

 

OSLO – La police norvégienne a arrêté mardi à Oslo un homme armé qui a « délibérément » fauché des passants à bord d’une ambulance volée, blessant légèrement quatre personnes, dont deux jumeaux en bas âge dans un landau. Les motivations du suspect n’étaient pas immédiatement connues.

 

NEW YORK – Le chute est violente pour WeWork: célébré il y a encore peu comme une des étoiles de l’économie du partage, le géant du « co-working » a dû se résoudre mardi à accepter l’offre de sauvetage de son actionnaire japonais SoftBank, au prix du départ définitif de son emblématique PDG Adam Neumann.

 

WASHINGTON – A vriller les tympans ou faire battre le coeur? C’est bien par amour que l’araponga blanc, désigné lundi par une étude scientifique américaine l’oiseau le plus bruyant du monde, fait résonner son chant dans les profondeurs de l’Amazonie. Les sons qui émanent de ce petit animal sont si assourdissants (113 décibels, l’équivalent d’un concert de rock bruyant) que les chercheurs se demandent comment ses prétendantes peuvent les écouter sans s’endommager l’ouïe.

(afp)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here