Burkina Faso-Presse-Revue

La crise au sein de l’ex-parti au pouvoir continue d’alimenter la presse burkinabè

Ouagadougou, 22 oct. 2019 (AIB) – Les quotidiens burkinabè de ce mardi reviennent largement sur la crise au sein du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir).

«Crise au CDP : 22 sanctionnés de retour dans les rangs», arbore L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés du Burkina Faso.

Ce journal informe qu’une semaine après la direction du CDP, c’est au tour des «sanctionnés» de se prononcer (au cours d’une conférence de presse animée hier lundi à Ouagadougou) sur les orientations données par leur président d’honneur et fondateur, Blaise Compaoré.

L’Observateur Paalga cite aussi le président du CDP, Eddie Komboïgo qui déclare que «le parti a de beaux jours devant lui, n’en déplaise à ses détracteurs».

De son côté, Le Pays reprend les propos de M. Komboïgo affirmant que «nous allons revenir sur les décisions du dernier congrès extraordinaire», avant d’ajouter ceux de Léonce Koné, l’un des sanctionnés qui dit : «Je ne sais pas comment va se passer la cohabitation».

Dans la même veine, Aujourd’hui au Faso affiche: «Léonce Koné: +Nous respectons les Oukasses de Blaise, mais notre candidat est KDO (Kadré Désiré Ouédraogo)+».

Pendant ce temps, L’Express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso, cite l’ancien maire de Bobo-Dioulasso, Salia Sanou qui martèle : «Eddie Komboïgo n’a qu’à aller se faire foutre».

Le journal Le Quotidien, pour sa part, fait observer que «plus de 400 jeunes quittent leur parti pour le CDP».

Le quotidien national Sidwaya parle de «l’exemple ghanéen» dans sa rubrique ‘’Trait de plume’’ où il évoque le geste de solidarité du Ghana manifesté la semaine dernière, au profit du peuple burkinabè confronté au terrorisme.

Le même quotidien consacre sa Une à la hausse du prix du carburant, avec ce titre: «13 F CFA sur le super 91 et 9 F CFA sur le gasoil», publiant un communiqué du Service d’information du gouvernement (SIG) à ce sujet.

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here