Rabat-Medias-Séminaire-Femmes-Clôture

Médias : Le réseau des femmes leaders africaines souhaite être un maillon de la FAAPA

Rabat, le 18 octobre 2019, (AIB)-Le réseau des femmes leaders des agences de presse africaines (NWL-FAAPAA), a souhaité vendredi, être un maillon certain de la chaîne de la Fédération atlantique des Agences de presse africaines (FAAPA), tout en appelant à son expertise et à accompagnement.

«Ce réseau sera, nous le souhaitons fortement, un maillon certain de la chaîne FAAPA. Pour cela, nous en appelons à votre expertise et comptons sur votre accompagnement durable», a déclaré vendredi, la présidente du réseau des femmes leaders des agences de presse africaines (NWL-FAAPA), Carine Edwige Mindze de l’Agence de Presse Gabonaise.

Mme Mindze, s’exprimait vendredi, à la clôture du séminaire de formation des Femmes des agences de presse africaine à Rabat.

Elle a confié que ce réseau constituera un véritable outil de communication et d’échange.

Selon Mme Mindze, les connaissances et rudiments acquis tout au long de cette formation constituent désormais pour les participantes et pour la postérité, le socle de leur volonté à porter très haut, les valeurs de la femme et particulièrement celles du leadership féminin.

«Notre souhait le plus ardent réside en ce que l’élan et le dynamisme impulsés pendant cette formation, soient péreins et qu’ils impactent véritablement chacune de nous », a-t-elle indiqué.

Le Directeur de l’information de l’Agence de Presse Marocaine (MAP), Rachid Mamouni, voit dans le réseau, des femmes qui portent le discours de la FAAPA, qui le matérialisent et qui le concrétisent dans la réalité, dans l’écrit et dans les actes.

«C’est important que la femme africaine, soit une  porte-parole qui puisse transmettre ses ambitions, affirmer son leadership, démontrer ses compétences et son savoir-faire», a expliqué M. Mamouni.

Et de poursuivre : «Nous avons déjà cette expérience, nous sommes heureux de la partager. Je pense qu’il y a là un parterre de matière à faire pour développer encore plus un savoir faire collectif africain qui sache traiter de l’actualité africaine, au nom des Africains».

Il a par ailleurs, invité les participantes à faire vivre le réseau en utilisant par exemple le groupe watsapp afin de partager leurs expériences.

Du14 au 18 octobre 2019, des femmes leaders des agences de presse africaines, ont échangé et partagé leurs expériences dans le cadre d’un séminaire de formation axé sur le leadership féminin, organisé par la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA) à Rabat.

Agence d’information du Burkina

Florence Ouédraogo, Envoyée spéciale

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here