Un empoisonnement massif évité de justesse à Zorgho

Zorgho, 15 oct. 2019 (AIB)-Deux carcasses de bœufs contaminées au cyanure, ont été retirées de justesse la semaine passée, avant leur écoulement, évitant ainsi un empoisonnement massif, au regard de la haute toxicité de ce produit utilisé dans l’orpaillage.

La gendarmerie de Zorgho a été alertée dans la nuit du 11 octobre 2019 que deux carcasses douteuses de bœufs risquaient de se retrouver sur les étals des bouchers le lendemain 12 octobre, a appris l’AIB.

La gendarmerie s’est aussitôt mise à l’œuvre pour entrer en contact avec le boucher qui était en possession de ces carcasses et lui intimer l’ordre de ne pas les vendre.Ce qui fut fait.

Le 12 octobre au matin, la gendarmerie en compagnie du maire de Zorgho, de la directrice provinciale en charge de l’élevage et d’un agent de santé sont allés pour le constat de la viande à l’abattoir et s’enquérir de la situation.

Il en ressort que les bœufs sont morts après avoir consommé du cyanure versé au bord de la voie lors de la chute accidentelle d’un fraudeur.

Toujours selon nos sources, la mort des animaux serait intervenue en moins de 2 minutes après la consommation du produit.

L’éleveur a alors vite fait de les éventrer pour vider leurs boyaux avant de faire appel au boucher pour les lui vendre.

Celui-ci après un marchandage aurait obtenu les deux bœufs à 115 000Fcfa.

L’empoisonnement au cyanure s’étant dégagé comme une évidence, les autorités ont alors ordonné l’incinération des carcasses et l’enfouissement des boyaux et du cyanure versé à bonne profondeur.

Agence d’information du Burkina

MS/ata/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here