Burkina-Société-Initiative-

Société civile: une initiative citoyenne veut sauver le Burkina  du «chaos»

Ouagadougou, 10 oct. 2019 (AIB) – L’appel de Manega, une initiative citoyenne, a annoncé  mercredi, qu’elle contribuera à sauver le Burkina Faso du «chaos», par la promotion de la paix, de l’unité et de la réconciliation dans le pays.

«Nous avons choisi d’organiser le présent panel  des anciens et personnalités pour traduire notre discours en actes concrets», a affirmé le secrétaire général du comité de l’Appel de Manéga, Lookmann Sawadogo.

Pour lui, le Panel des anciens et de personnalités pour la paix, l’unité et la renonciation (PANAPAX) veut contribuer à la  construction  de la concorde et l’unité nationale.

M. Sawadogo qui s’exprimait, mercredi à Ouagadougou à l’occasion d’une conférence de presse sur la situation nationale, a annoncé la mise en place du  PANAPAX pour sauver le Burkina du «chaos».

De son avis, les membres du panel, composé de «11 sages» sont soit des médiateurs ou soit des apôtres désignés pour leur actes en faveur de la promotion de la cohésion sociale au Burkina Faso.

«Le panel aura pour tâche de renouer les liens de fraternité entre les leaders et entre les citoyens du pays dont les relations sont en mal», a-t-il soutenu.

A l’écouter, chaque fois que le pays est confronté à une situation difficile, les filles et fils doivent s’asseoir et échanger pour trouver une solution au problème posé.

Lookmann Sawadogo a rappelé que «le collège des sages» institué dans les années 2000 avec la crise consécutive à l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo, a été un exemple de sortie de crise pour les Burkinabè.

Il a, par ailleurs, expliqué que «l’Appel de Manéga»  veut s’inscrire dans la même dynamique par des actions et des discours  pour un vivre ensemble des populations.

Lancé le 15  juin dernier  dans le village natal  du haut dignitaire des traditions et coutumes  d’Afrique, Me Pacéré Titinga, l’appel de Manéga promeut la cohésion sociale au Burkina Faso.

Agence d’information du Burkina

HD/no/ak/

Crédit photo: Burkina24.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here