Bam/Terrorisme: « Organisez-vous pour contrer ces montres! » Beouindé aux déplacés

Kongoussi, 06 oct. 2019(AIB)-Le maire de  de Ouagadougou Armand Beouindé a promis samedi aux déplacés de Kongoussi, « un environnement sécurisé », leur demandant également  de s’organiser pour contrer « les montres » de terroristes.

«A vous voir, nous savons que vous n’êtes pas des affamés. Vous avez besoin d’un environnement sécurisé pour vivre et nous allons veiller pour cela. Seulement, je voulais vous dire aussi qu’il faut que vous vous organisez également pour contrer ces démons. Si vous êtes bien organisés, nous allons les vaincre», a déclaré le maire central de Ouagadougou, samedi à Kongoussi lors d’une visite aux déplacés.

Armand Beouindé s’exprimait en sa qualité de président de l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF).

En rappel, la commune de Kongoussi a reçu plus de  40 000 déplacés internes ( selon le ministère de l’Action humanitaire) des communes de Zimtenga, Bourzanga et Nasséré entre le 29 septembre et le 5 octobre 2019,  suites aux récentes attaques meurtrières par des hommes armés qui ont fait environ 30 morts principalement dans les communes de Bourzanga et de Zimtenga.

Samedi, des populations civiles ont lancé la résistance populaire, visant à réinstaller les déplacés.

« Nous n’allons pas continuer de fuir ces démons.  Ce sont des gens sans foi qui ont pour objectif de nous diviser », a déclaré Armand Beouindé.

«Nous avons  suivi de près l’évolution de la situation à Kongoussi et nous savons aussi que c’est une charge supplémentaire pour la commune de Kongoussi. C’est pourquoi nous avons décidé de venir lui traduire notre compassion et notre solidarité » a-t-il ajouté.

Des deux sites de déplacés visités, Armand Beouindé a tenu le même langage à l’endroit des populations.

Avant son départ pour Ouagadougou, le président de l’AMBF et sa délégation on remis un chèque d’un million de francs CFA au maire de la commune de Kongoussi Daouda Zoromé pour la prise en charge des déplacés.

Celui-ci a remercié l’AMBF pour le soutien et rassuré la délégation que la commune fera de son mieux dans l’accueil des déplacés.

Face à l’urgence, le ministère en charge de la Solidarité nationale et de l’Action humanitaire a fait acheminer plus de 200 tonnes de vivres  et déployé des équipes sur le terrain pour une prise en charge des déplacés.

Agence d’information du Burkina

Asmado RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here