LE MONDE EN BREF DU VENDREDI 27 SEPTEMBRE

 

PARIS – L’ancien président Jacques Chirac, grand fauve de la politique française, celui qui a dit « Non » à la guerre en Irak en 2003, est mort jeudi à 86 ans, suscitant une pluie d’hommages du monde entier.

 

WASHINGTON – Le scandale qui secoue la Maison Blanche s’est fait encore plus retentissant avec la publication des accusations d’un lanceur d’alerte, qui reproche à Donald Trump d’avoir « sollicité l’ingérence » de l’Ukraine dans sa campagne de réélection et à son entourage d’avoir essayé de garder cette démarche secrète. A quelque 400 jours du scrutin, le président américain est sous la menace d’une procédure de destitution qui a peu de chances d’aboutir mais représente la crise la plus aiguë de son mandat.

 

LONDRES – Boris Johnson a essuyé un nouvel échec cuisant à la Chambre des communes lorsque les députés britanniques ont refusé de suspendre leurs travaux le temps du congrès du Parti conservateur, énième épisode de la guerre ouverte entre le dirigeant populiste et le Parlement.

 

NATIONS UNIES (Etats-Unis) – Les Etats-Unis et l’Iran ont campé sur leurs positions malgré l’intense pression internationale à l’Assemblée générale des Nations unies, repoussant la perspective d’une sortie de crise après des mois d’escalade des tensions.

 

VIENNE – L’Iran a lancé le processus d’enrichissement d’uranium dans ses centrifugeuses avancées récemment installées, nouvelle étape d’une réduction des engagements pris par le pays dans le cadre de l’accord de 2015 sur ses activités nucléaires, a indiqué jeudi l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

 

NEW YORK – Les Etats-Unis ont affirmé avoir la confirmation d’une attaque chimique commise par le régime syrien le 19 mai à Idleb, dernier bastion jihadiste dans le nord-ouest du pays, et promis de riposter.

 

JERUSALEM – Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a entamé sa « mission impossible » de former un gouvernement de coalition pour sortir le pays de l’impasse politique après des élections qui ont vu émerger deux blocs quasi irréconciliables.

 

NATIONS UNIES (Etats-Unis) – Khalifa Haftar, l’homme fort de l’Est libyen en guerre contre le Premier ministre Fayez al-Sarraj, s’est dit ouvert au « dialogue » au moment où les soutiens régionaux des deux hommes étaient réunis à huis clos à l’ONU.

 

BRUXELLES – Le Parlement européen a bloqué la nomination des candidats hongrois et roumain dans la prochaine Commission, en raison de conflits d’intérêts présumés, une situation qui pourrait fragiliser d’autres commissaires, dont la Française Sylvie Goulard.

 

WASHINGTON – L’administration de Donald Trump a présenté une nouvelle réduction draconienne du quota de réfugiés accueillis aux Etats-Unis dans le cadre de leur politique de réinstallation, s’attirant les critiques des organisations humanitaires.

 

WASHINGTON – Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a dit qu’il assumait la responsabilité du meurtre du journaliste dissident Jamal Khashoggi, mais assuré qu’il n’en avait eu connaissance qu’après les faits.

 

RYAD – L’Arabie saoudite va délivrer pour la première fois des visas de tourisme, ouvrant ses portes aux vacanciers dans le but de diversifier ses ressources, pour l’heure complètement dépendantes du pétrole.

 

PARIS – Airbus a été ces derniers mois la cible de plusieurs attaques informatiques lancées en passant par des sous-traitants du constructeur, a appris l’AFP en enquêtant auprès de plusieurs sources sécuritaires, qui soupçonnent ces opérations d’espionnage industriel d’être pilotées depuis la Chine.

 

NEW YORK – Boeing s’est vu infliger un carton jaune par un régulateur fédéral américain, qui lui reproche de n’avoir pas tenu compte des réalités en vol des pilotes lors du développement du 737 MAX, dont deux accidents rapprochés ont fait 346 morts.

 

PARIS – Déjà mise en cause par des ONG pour son rôle dans le génocide au Rwanda, la banque française BNP Paribas est visée par une nouvelle plainte pour « complicité de crimes contre l’humanité » commis au Soudan, accusée de ne pas avoir respecté l’embargo contre le régime d’Omar el-Béchir, destitué en avril dernier.

 

AMBON CITY (Indonésie) – Au moins 20 personnes, dont un bébé, sont mortes en Indonésie après un puissant séisme qui a secoué l’archipel des Moluques, dans l’est du pays, et fait plusieurs milliers de déplacés. La secousse de magnitude 6,5, suivie de dizaines de répliques, a déclenché la panique chez les habitants qui ont fui vers les hauteurs.

 

HARARE – L’ex-président zimbabwéen Robert Mugabe, décédé le 6 septembre à l’âge de 95 ans, sera finalement enterré dans son village natal et non au Panthéon national à Harare, nouveau rebondissement du feuilleton qui oppose sa famille à son successeur, Emmerson Mnangagwa.

 

BERLIN – Trente ans après la chute du Mur de Berlin, les députés allemands ont approuvé une vaste réforme des archives de la Stasi, qui a espionné des millions d’Allemands de l’Est, au risque, selon d’ex-dissidents, de mettre en péril le travail de mémoire.

 

STRASBOURG (France) – Un garagiste de l’Est de la France a eu la surprise, en ouvrant le capot d’une voiture à réparer, d’y découvrir un boa constrictor blotti dans le moteur. Les clichés montrent l’imposant reptile enroulé bien en évidence sur le dessus du moteur. Le serpent carnivore, qui consomme des proies vivantes en les étouffant, a été délogé par le groupe de secours animalier des pompiers.

(AFP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here