Burkina-Afrique-Institution-Finance-UEMOA-Session

Burkina : L’UEMOA va prendre «d’importantes décisions» sur l’utilisation de ses fonds structurels

Ouagadougou, 27 sept 2019, (AIB)- Le Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire Ouest africaine(UEMOA) a affirmé vendredi, qu’il prendra d’importantes décisions pour une meilleure utilisation des ressources allouées aux fonds structurels.

«Nous aurons à prendre des décisions importantes sur l’utilisation des ressources des fonds structurels de l’UEMOA, en l’occurrence le Fonds d’aide à l’intégration régionale(FAIR) et le Fonds régional de développement agricole(FRDA) », a indiqué le président en exercice du Conseil des ministres statutaire de l’UEMOA, Romuald Wadagni.

Le président du Conseil de l’Union monétaire par ailleurs ministre de l’Economie et des Finances du Bénin, a soutenu que les deux fonds ont été institués par des actes additionnels de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernements de l’UEMOEA en février 1998 et en mars 2006.

M. Wadagni s’exprimait vendredi à Ouagadougou, à l’ouverture de la troisième session ordinaire du Conseil des ministres de l’UEMOA au titre de l’année 2019.

D’après lui, le renforcement de l’efficacité a, entre autres, inspiré les décisions de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernements d’avril, relatives à la rationalisation des organes de l’Union.

Romuald Wadagni a rappelé que les chefs d’Etat avaient instruit le Conseil des ministres, au cours de leur session du 12 juillet dernier de faire des propositions de financements des projets de développement notamment la sécurité, l’adaptation aux changements climatiques et le déficit infrastructurel.

«Notre session se penchera sur le projet du budget de l’Union au titre de l’année 2019 élaboré par la Commission afin de faciliter la prise en charge de certaines activités financées sur les ressources extérieures», a-t-il confié.

Le ministre de l’Economie et des Finances du Benin a mentionné aussi que les dossiers porteront sur l’amélioration du climat des affaires et la promotion du tourisme dans la sous-région.

A l’entendre, le projet de décision portant adoption de l’initiative régionale d’amélioration du climat des affaires(IRCA) de l’UEMOA, approuvera les propositions de la Commission sur la mise en œuvre d’un cadre de référence communautaire pour la conduite des reformes de l’environnement des affaires et la mutualisation des bonnes pratiques de l’Union.

Le président du Conseil des ministres de l’Union monétaire a précisé que le projet de directive portant harmonisation des stratégies de développement touristiques ainsi que trois projets de règlement relatifs à l’organisation des métiers et activités connexes au tourisme, seront soumis à l’appréciation des ministres.

«Notre Conseil donnera son avis sur l’Etat d’avancement des chantiers de réformes du marché financier régional et des perspectives», a-t-il conclu.

Agence d’information du Burkina

no/ata/

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here