Burkina-Santé-VIH/SIDA-Lutte

VIH : «la transmission mère-enfant a vraiment baissé à Kongoussi» (Médecin)

Kongoussi, 23 sept. 2019(AIB)-«La transmission mère-enfant au VIH a vraiment baissé dans le district sanitaire de Kongoussi», s’est réjoui vendredi son médecin-chef Dr Amado Ouédraogo qui a salué l’ONG Plan International Burkina Faso pour son appui.

«La transmission a vraiment baissé dans notre district parce que tous les enfants que nous accouchons de mères séropositives, sont suivis. L’année passée nous étions parmi les meilleurs districts sanitaires du Burkina Faso en matière de prévention de la transmission mère-enfant (PTME) au VIH, grâce à Plan Burkina qui nous soutient depuis quatre ans», a affirmé le médecin-chef du district sanitaire de Kongoussi (Centre-nord) Dr Ouédraogo.

Dr Ouédraogo s’exprimait le vendredi 20 septembre 2019, à la clôture d’une session de formation de cinq jours sur la prévention de la transmission mère-enfant au VIH, au profit d’une quarantaine d’agents de santé des différentes maternités du district sanitaire de Kongoussi.

«C’est une formation qui va renforcer les compétences des agents sur la prévention de la transmission mère-enfant. Nous sommes en train d’évoluer vers l’élimination de la transmission mère-enfant du VIH et Plan international Burkina Faso nous accompagne dans ce sens», a expliqué le médecin-chef.

La session de formation entre dans le cadre de l’an I du troisième projet que Plan International Burkina Faso en collaboration avec Plan Corée soutiennent sur financement de l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA).

Le budget an I pour le district sanitaire de Kongoussi est de 11millions 847 mille 700 FCFA.

Agence d’information du Burkina

Asmado RABO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here