Burkina-Afrique-Energie

Burkina : L’initiative ‘’Desert to Power’’ souhaite l’appui du G5 Sahel

Ouagadougou, 17 sept. 2019 (AIB)-La Banque africaine de développement (BAD) a demandé le vendredi 13 septembre aux chefs d’Etats du G5 Sahel, de soutenir le projet ‘’Desert to Power’’, une initiative qui vise à transformer le Sahel en la plus grande zone de production solaire du monde.

Amorcée en 2016, l’initiative ‘’Desert to Power’’ veut raccorder 29,3 millions d’Africains à une source d’énergie électrique d’ici à 2020 et à 60 millions de personnes d’ici à 2030.

Profitant d’une rencontre du G5 Sahel à Ouagadougou, le vendredi 13 septembre 2019, la  Banque africaine de développement (BAD) a souhaité l’implication effective des chefs d’Etats pour la réussite de l’initiative.

Selon le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, il s’agit pour 11 pays de pouvoir produire près de 10 000 mégawatts d’électricité avec une priorité pour le G5 Sahel, pour plus de 1000 mégawatts.

Pour l’initiative «Desert to Power», les études seront financées par la BAD à hauteur de 20 millions de dollars pour un montant global de plus de 140 millions de dollars.

Le reste du budget pourra être assuré par les partenaires qui ont adhéré au projet depuis Biarritz (France), lors du sommet du G7.

Pour le président du groupe de la BAD, Akinwumi Adesina, il faut retenir trois volets importants dans cette initiative.

Ce sont l’engagement des chefs d’Etat dans la réglementation de l’énergie, l’implication du secteur privé et la création des emplois car il n’est pas question d’importer du matériel dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative.

En rappel, le G5 Sahel regroupe le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie le Niger et le Tchad.

Agence d’information du Burkina

ata/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here