football. The ball flies into the net gate

FOOT- BUR-FBF- CHAMPIONNAT-D1

« On va utiliser les griffes de Sampo pour le gagner » (Coach Majestic SC)

Ouagadougou, 12 sept.2019 (AIB) – L’entraineur du Majestic SC Adama Yanogo,  a déclaré jeudi à Ouagadougou en conférence de presse d’avant match de la 4è journée du Faso foot, qu’il va utiliser « les griffes » de son ancien mentor et actuel entraineur de l’EFO, Amadou Sampo contre qui il joue samedi, pour le battre.

« On  va utiliser les griffes de Amadou Sampo (entraineur de l’EFO) pour le gagner(…) Si je le fais tomber, il sera content car il saura qu’il a laissé quelqu’un à sa place » a affirmé jeudi, l’entraineur du Majestic SC  Adama Yanogo aux journalistes en prélude  au choc EFO –Majestic SC  au stade Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou le vendredi 13 septembre à 15h30.

Cette déclaration est une réponse au coach de l’EFO Sampo, un des membres créateurs de Majestic SC où il a d’ailleurs fait ses armes : «  Majestic ne pourra pas m’avaler. J’y ai laissé mes griffes. L’ADN, les grandes idées  et la créativité de Majestic viennent de moi.  J’ai l’esprit de la gagne et je reste sur ça », a indiqué le coach des Stellistes.

Le nouveau maître à bord de Majestic SC, Adama Yanogo a été pendant longtemps, l’adjoint de Sampo son mentor, dans l’équipe de Manga. Depuis la saison 2019-2020, l’Etoile Filante de Ouagadougou  s’est attaché les services de l’ex entraineur du Majestic Amadou Sampo.

« On va lui montrer de quoi on est capable » a renchéri le capitaine de Majestic SC Rachid Ben Idriss Dao.

Malgré trois absences dont celle de son meilleur buteur Yannick Pognongo, « l’EFO, selon son capitaine Ahmed Assane Kanazoé, fera la différence grâce au travail des coaches, à la discipline des joueurs et à l’attention dont les dirigeants font preuve ».

Le weekend écoulé, lors de la 2e journée en retard, l’EFO et le Majestic SC en déplacement respectivement à Koudougou et à Bobo ont  été tenus en échec par l’ASECK et le RCB (0-0).

La dernière victoire de Majestic sur l’EFO à Ouagadougou remonte au 24 avril 2016.
Agence d’information du Burkina (AIB)
cp/as

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here