Burkina-Politique-Parti-Opposition (Slug)

Burkina : L’ex parti au pouvoir compte offrir de «réelles perspectives» au peuple

Ouagadougou, 02 sept. 2019 (AIB)-Le Congrès pour la démocratie et le progrès, écarté du pouvoir en 2014, a assuré dimanche, pouvoir offrir aux Burkinabè, «de réelles perspectives», s’il remporte la présidentielle de 2020.

«Nous sommes en mesure d’offrir à tous les Burkinabè, de réelles perspectives politiques, économiques, sociales et culturelles, car nous avons un seul objectif : repositionner le CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès) dans la reconquête du pouvoir (en 2020, ndlr)», a affirmé dimanche son président Eddie Komboïgo.

D’après lui, il faut un changement «radical»  de la politique national au Burkina Faso.

M. Komboïgo s’exprimait lors d’une session du bureau politique national de son parti à Ouagadougou.

Eddie Komboïgo a invité l’ensemble des militants à rejoindre le parti et à rester unis dans la reconquête du pouvoir.

Le CDP traverse depuis quelques mois des remous internes entre partisans de M. Komboïgo et ceux de Kadré Désiré Ouédraogo qui soutenu par un regroupement de jeunes, a annoncé sa candidature en février dernier.

«Notre priorité est de travailler dans la ligne du président fondateur (Blaise Compaoré) pour un véritable rassemblement et une visibilité de notre parti», a déclaré Eddie Komboïgo.

En rappel, le CDP fondé en 1996, a accompagné le président Blaise Compaoré, arrivé au pouvoir en 1987, jusqu’à sa chute et à son exil en Côte d’Ivoire en octobre 2014, à la suite d’une insurrection populaire.

Selon Eddie Komboïgo, le président Compaoré a «la ferme volonté de retrouver son Faso natal dans des conditions honorables».

Agence d’Information du Burkina

adi/cp/ata

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here