La société civile nigérienne souhaite un meilleur transfert des redevances minières aux collectivités

Ouagadougou, 28 août 2019 (AIB)-La société civile nigérienne a demandé lundi, l’amélioration du transfert des 15% des redevances minières et pétrolières destinées aux collectivités territoriales, rapporte l’Agence nigérienne de presse (ANP).

Le Réseau des Organisations pour la Transparence et l’Analyse Budgétaire (ROTAB, Niger) «publiez ce que vous payez», a organisé le lundi 26 août 2019, à Dosso (Sud-ouest), un forum national sur la rétrocession par l’’Etat nigérien de 15% des redevances minières et pétrolières aux collectivités territoriales, selon l’Agence nigérienne de presse (ANP).

Le secrétaire général du gouvernorat de Dosso, Assoumana Amadou a espéré des résolutions et des recommandations pertinentes qui permettront d’améliorer la situation des transferts et de la gestion de ces redevances.

Le maire de la commune urbaine de Dosso a plaidé pour une répartition équitable des redevances minières et pétrolières entre toutes communes du Niger.

Assoumana Amadou a rappelé que ces redevances, instituées en 2013, visent   à appuyer le développement local et atténuer les effets néfastes dus à l’exploitation des ressources naturelles dans les régions concernées.

Les collectivités des régions concernées par l’exploitation des ressources naturelles font face à de multiples défis dans plusieurs domaines parmi lesquels la Santé, l’Education, l’Agriculture, a précisé Assoumana Amadou.

M. Assoumana Amadou a salué les multiples efforts déployés par ROTAB et son partenaire OXFAM au Niger pour contribuer à améliorer la prestation des services sociaux de base dans plusieurs collectivités territoriales de notre pays.

Agence d’information du Burkina

Hb/ata

Photo d’illustration: aafintl.com

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here