Bourzanga: : Le ministre Siméon Sawadogo offre 15 tonnes aux déplacés 

Kongoussi, 28 août 2019 (AIB) – Le ministre en charge de la Cohésion sociale Siméon Sawadogo a offert mercredi, 15 tonnes de vivres et 200 moustiquaires aux 18 000 déplacés internes de la commune de Bourzanga qui ont fui l’insécurité. 

Les vivres composés de 4 tonnes de riz, de 4 tonnes de niébé et de 7 tonnes de petit mil sont destinés aux déplacés pour les soulager momentanément de leurs souffrances , a indiqué le donateur Siméon Sawadogo.

«Nous sommes très sensibles à votre situation parce que si des gens se retrouvent dans des écoles, alors qu’ils ne sont ni enseignants ni élèves, nous comprenons aisément que vous souffrez énormément. C’est pourquoi nous avons pu réunir ces vivres pour vous venir en aide. Nous sommes conscients que c’est peu, mais nous avons voulu compatir à votre douleur», a-t-il expliqué aux bénéficiaires réunis à l’école centre de Bourzanga.

Le ministre qui est ressortissant de la province du Bam, a insisté avec les bénéficiaires pour que les enfants et les femmes enceinte utilisent les moustiquaires pour se prévenir des maladies pouvant aggraver leur situation.

Il a encouragé les populations à garder le courage parce que les Forces de défense et de sécurité abattent un travail qui permettra au Burkina Faso de sortir de la situation.

Le maire de la commune de Bourzanga Dieudonné Badini a salué le geste du ministre d’Etat Siméon Sawadogo qui, de son avis, permettra également de soulager les responsables de la commune.

«Nous disons merci au ministre pour ce geste. C’est une épine de moins pour nous parce que si vous recevez plus de 18 000 personnes dans votre commune et de cette manière, il est évident que vous vous retrouvez en difficulté. Mais avec ce geste, le comité mis en place à cet effet veillera à la distribution aux bénéficiaires en toute transparence», a-t-il dit.

Aussi, a-t-il lancé un appel aux bonnes volontés qui peuvent toujours venir en aide aux déplacés de sa commune de le faire dans les meilleurs délais.

Quant au représentant des bénéficiaires Soumaïla Soula, il s’est réjoui du don et a rassuré la délégation que les vivres et les moustiquaires seront utilisés à bon escient.

En rappel, la province du Bam enregistre 32 000 déplacés internes à la date d’aujourd’hui, à cause de la recrudescence du terrorisme dans la province, selon les services de l’action humanitaire du Bam.

On rappelle qu’hier mardi,  4 paysans ont été abattus dans le village de Kourao à 15 km de Bourzanga.

Agence d’information du Burkina

Asmado RABO

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here