Burkina-Institution-Finance-Installation

Caisse des dépôts : Le caissier Malgoubri s’engage à bien garder les ressources de l’Etat

Ouagadougou, le 23 août 2019 (AIB) – Le tout premier caissier général de la Caisse des dépôts et consignations du Burkina Faso (CDC-BF), Rémy Léopold Malgoubri, s’est engagé vendredi, à faire en sorte que «les ressources de l’Etat ne se perdent pas».

«Mon ambition, c’est de faire en sorte que tout ce qu’on nous a donné, soit conservé, qu’il n’y est pas d’irrégularités dans le respect des textes de la loi», a indiqué le caissier général de la Caisse des dépôts et consignations du Burkina Faso (CDC-BF), Rémy Léopold Malgoubri.

M. Malgoubri qui s’exprimait à l’issue de sa prestation de serment au Conseil d’Etat, s’est engagé à faire en sorte que «les ressources de l’Etat ne se perdent pas», même en cas de difficultés.

Le Directeur général de la CDC-BF,  Paul Kaba Thiéba souhaite que l’institution soit le bras financier du Burkina Faso et compte sur l’accompagnement de la Cour des comptes et la vigilance des membres de la commission de surveillance de ladite caisse.

En rappel, la CDC-BF a été créée en mai 2017 avec un budget initial de 20 milliards de FCFA.

Elle entend mobiliser les fonds dormants et inactifs pour les orienter dans des investissements structurants.

M. Thiéba qui a dirigé le gouvernement de janvier 2016 à janvier 2019, est le premier Directeur général de la CDC-BF.

Nommé le 27 mars 2019, il a prêté serment le 12 juillet dernier.

Les onze   membres de la commission de surveillance de cette caisse ont été installés le vendredi 05 juillet 2019 par le Premier ministre,  Christophe Joseph Marie Dabiré.

Agence d’information du Burkina

HH-lMT/ata/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here