Burkina-Insécurité

Burkina : l’armée réussi à calmer des militaires en colère après une attaque

Ouagadougou, 23 août 2019 (AIB)-L’armée burkinabè dit avoir obtenu vendredi, le retour au calme au camp Guillaume Ouédraogo de Ouagadougou, où des militaires ont effectué des tirs, la nuit écoulée, pour exprimer leur ‘’ressentiment’’, après la mort de 24 soldats dans une attaque terroriste.

«L’Etat-major général des Forces armées nationales s’est rendu au camp Guillaume Ouédraogo et a obtenu le retour au calme et à la sérénité», a écrit vendredi, le porte-parole du gouvernement burkinabè Remis Fulgance Dandjinou, dans un communiqué.

Le ministre de la Communication précise que les tirs entendus dans la nuit de jeudi à vendredi au camp, traduisent «un ressentiment par rapport à l’attaque de Koutougou».

24 soldats burkinabè ont été tués et sept autres blessés, le lundi 19 août 2019 à Koutougou(Nord), la plus lourde perte subie par l’armée depuis le début des attaques terroristes en avril 2015.

Remis Fulgance Dandjinou a invité «les populations à vaquer à leurs occupations dans la sérénité».

Il leur a également assuré du «caractère républicain des Forces armées nationales».

Notons que le président du Faso Roch Kaboré a décrété jeudi soir, un deuil national de 72h à compter de vendredi, en la mémoire des 24 soldats.

Agence d’information du Burkina

ATTENTION: Photo d’archive et d’illustration.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here