Burkina-Développement

Insécurité au Burkina: Le PAM veut apporter sa réponse à travers l’agriculture

Ouagadougou, 13 août 2019 (AIB) – Le Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), David M. Beasley, a affirmé mardi, l’engagement de sa structure à soutenir le Burkina Faso qui traverse une situation difficile, à améliorer la vie des populations.

«Nous sommes engagés à travailler avec le Burkina Faso pour  pouvoir apporter notre plus à la  vie de la population», a indiqué M. Beasley à sa sortie d’audience avec le président, Roch Marc Christian Kaboré.

Le directeur exécutif du PAM a  relevé que la jeunesse burkinabè a besoin d’espoir et «l’une des réponses est de faire en sorte que l’agriculture puisse aller de l’avant  pour que les gens puissent manger à leur faim».

L’hôte de Kossyam  a expliqué que  sans espoir,  les jeunes  peuvent  se faire enrôler par les terroristes.

«S’il n’y a pas de sécurité alimentaire, il y aura toujours des vulnérabilités et les gens seront exposés à des dangers  qui viennent de l’extérieur», a-t-il  souligné.

Il a aussi rassuré  que l’appui de sa structure prend en compte toute la population y compris  les personnes déplacées suite aux attaques terroristes.

David M.Beasley entend en outre  discuter  avec le gouvernement burkinabè sur plusieurs domaines de développement en vue d’apporter  des réponses générales pour les populations.

«Nous sommes ici pour faire la plaidoirie pour que  le   monde puisse comprendre qu’on a besoin  de soutien non seulement pour le Burkina Faso, mais aussi pour toute la population  de la région du Sahel», a-t-il conclu.

Agence d’information du Burkina

ALS/ak

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here