Burkina Faso-Presse-Revue

Excellence scolaire et justice occupent la une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 7 août 2019 (AIB) – Les quotidiens burkinabè parvenus à l’AIB ce mercredi matin, entre autres sujets, traitent de questions relatives à la justice, sans oublier la journée de l’excellence scolaire organisée, la veille à Ouagadougou, par le président du Faso.

«Excellence scolaire: les +génies+ du pays en lumière», affiche le quotidien d’Etat Sidwaya qui relate que les meilleurs élèves aux examens scolaires ont été récompensés par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le mardi 6 août 2019, au palais présidentiel de Kosyam.

A ce sujet, le journal privé Le Quotidien, titre : «Les meilleurs élèves récompensés par le président du Faso», là où L’Observateur Paalga, fait observer : «les +pépites de la Nation+ sous les ors de Kosyam».

De son côté, Aujourd’hui au Faso (privé) reprend les propos du président Kaboré qui dit : «Pour toute société qui aspire au progrès, l’éducation doit être la voie royale».

Le même journal consacre sa une à la conférence de presse animée la veille dans la capitale burkinabè, par le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou, Laurent Poda, à propos de l’affaire dite «Charbon fin».

Aujourd’hui au Faso indique que l’objectif de cette sortie médiatique du procureur a été de situer l’opinion publique sur la procédure en cours relative à l’affaire d’exportation du charbon fin de la société IAM Gold Essakane.

«Selon lui (Laurent Poda), 41 personnes ont été auditionnées, 14 personnes dont deux personnes morales passent en audience correctionnelle ce matin», écrit le confrère.

C’est à juste titre que Le Pays, autre quotidiens privé, arbore en première page : «Affaire charbon fin : 12 personnes, Bolloré SA et IAM Gold Essakane à la barre aujourd’hui».

Pour sa part, L’Express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso, met en exergue: «Affaire charbon fin : Le procureur général Laurent Poda prend le dossier et agit».

Quant à Sidwaya, il  souligne qu’après huit mois à défrayer la chronique, les personnes supposées impliquées dans l’affaire d’exportation de charbon fin par la société minière IAMGOLD Essakane SA, comparaîtront ce mercredi au Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou.

Dans sa rubrique ‘’On murmure’’, Sidwaya révèle que le général Djibrill Bassolé, inculpé dans le procès du putsch manqué de septembre 2015, vient d’obtenir le «feu vert» pour son évacuation sanitaire.

A ce propos, L’Observateur Paalga parle de «précieux sésame enfin obtenu», tandis que Aujourd’hui au Faso précise que «Djibrill Bassolé (est) autorisé à aller se soigner en France».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here