Burkina Faso-Presse-Revue

Le Traité d’amitié et de coopération Burkina/Côte d’Ivoire en couverture des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 1er août 2019 (AIB) – Les journaux burkinabè de ce jeudi, commentent largement la 8e Conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, dont les travaux se sont achevés  la veille à Ouagadougou, en présence des présidents des deux pays.

«8e Conférence au sommet du TAC: Tir groupé sur les projets en souffrance», arbore le quotidien national Sidwaya, soulignant que les gouvernements ivoirien et burkinabè ont décidé de regarder dans la même direction, à travers des projets d’intérêt commun.

Le journal renseigne également que dans le cadre du Traité d’amitié et de coopération, «les médias publics ivoiro-burkinabè consolident leurs liens», en signant, le mardi 30 juillet dernier, des accords de partenariat gagnant-gagnant.

Pour sa part, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, affiche : «Huitième traité d’amitié Burkina/Côte d’Ivoire: 11 accords de coopération à la clé».

Le journal relate que la salle des Banquets de Ouaga 2000, qui vit depuis plus d’une année au rythme du procès du coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015, s’est revêtue d’un décor particulier dans la matinée d’hier mercredi.

«Elle (la salle) a, en effet, enfilé une tenue d’apparat faite des couleurs des drapeaux burkinabè et ivoirien en vue d’accueillir présidents d’institution, membres de gouvernement, diplomates et représentants d’organisations internationales et interafricaines pour ne citer que ces sommités», décrit L’Observateur Paalga.

Pendant ce temps, Le Pays (privé) qui publie l’intégralité du communiqué final de la rencontre, parle de «3 accords signés», ajoutant que «le TAC devient biennal».

De son côté, le journal privé Le Quotidien met en exergue : «Projets prioritaires entre la Côte d’Ivoire et le Burkina : des avancées mais aussi des retards constatés».

Quant à L’Express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso, deuxième capitale, il mentionne qu’à la clôture des travaux «Blaise Compaoré s’est invité à la conférence de presse».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here