Burkina-Côte d’Ivoire-Coopération-Tac

Traité d’amitié et de coopération ivoiro-burkinabè : Le président  Ouattara salue «des avancées notables»

Ouagadougou, 31 Juil. 2019 (AIB) – Le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara s’est réjoui mercredi à Ouagadougou, de constater que plusieurs projets examinés lors du 7ème sommet du Traité d’amitié et de coopération entre son pays et le Burkina Faso, «connaissent des avancées notables».

Parmi ces projets, le président Alassane Ouattara a cité en particulier «l’amélioration de la fluidité routière, les travaux sur certains tronçons de l’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou, l’opérationnalisation du Fonds d’amitié et de coopération Ivoiro-burkinabè, la participation réciproque des délégations aux foires et forums organisées dans les deux pays».

«Je me réjouis de la tenue à Ouagadougou, en marge des présents travaux du TAC, de la deuxième édition du Forum économique ivoiro-burkinabè dont la première édition, organisée l’année dernière à Yamoussoukro, a été un véritable succès».

Selon lui, la pérennisation du forum doit «être encouragée afin que le secteur privé, moteur de la croissance et du développement économique et social puisse pleinement jouer sa partition dans le développement de nos deux pays».

Le président ivoirien s’exprimait à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la 8ème conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

A l’occasion, son homologue burkinabè, hôte du 8ème TAC, Roch Marc Christian Kaboré a déclaré que le Traité, se pose et s’impose aux deux pays, «comme une base d’amélioration continue des conditions de vie et de séjour» de leurs populations, «à travers le renforcement des échanges et la coopération».

«Nous devons faire en sorte que chaque session du TAC soit une nouvelle avancée dans cette merveilleuse aventure des peuples ivoirien et burkinabè pour être les artisans de leur destin» a-t-il déclaré.

Agence d’information du Burkina

WIS/ata/ak

Photo : présidence du Faso

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here