Ganzourgou : Zanrcin se bat contre les déchets plastiques

Zorgho, 30 juillet 2019 (AIB) – L’association Neb-la-taaba de Zanrcin en partenariat avec l’association Terre et vie de Zanrcin, a mis à la disposition de ce village, des panneaux de sensibilisation et des poubelles pour lutter contre la prolifération des déchets plastiques. Constat sur le terrain.

Zanrcin, village de la commune rurale de Boudry, à quelques 13 km à l’Ouest de Zorgho sur la RN4 se veut un village propre, dépourvu des sachets plastiques. La volonté est remarquable à l’entrée Est et à la sortie Ouest du village où désormais des panneaux indiquent clairement « Zanrcin, propre » avec une croix sur différentes sortes de sachets plastiques.

Selon David Zoungrana, secrétaire général de l’Association Neb-la-taaba de Zanrcin, ces panneaux de sensibilisation fixés le 10 juillet 2019 par les membres de son association sont un message à la population du village et à quiconque qui y vient, pour les rappeler que les déchets plastiques ne doivent pas être jetés au hasard. Des panneaux identiques ont été fixés aux devantures des boutiques, de l’école, des mosquées et de la maison des jeunes du village. Ils y ont déposé aussi des poubelles pour inviter les populations à y jeter les sachets plastiques.

À l’en croire, ceci s’inscrit dans le cadre d’un projet dénommé «Zanrcin propre» qui a bénéficié du financement de l’association française « Terre et vie de Zanrcin ».  Le montant de l’appui financier est estimé à plus de 300 mille francs CFA et a permis d’acquérir 17 poubelles et des panneaux de sensibilisation. L’ambition étant de pouvoir, à la longue, mettre une poubelle à la disposition de chaque famille.

Pour lui, l’idée du projet est née du constat que les sachets plastiques pullulent dans le village et s’agrippent aux herbes. Ce qui non seulement ne donnent pas une vue agréable aux passants mais décime aussi leurs animaux qui en mangent avec les herbes. L’objectif de ce projet est donc d’amener les populations du village et tous les passants à avoir le réflexe de jeter les sachets dans les poubelles.

Pour El Hadj Ouédraogo Adama, imam de la mosquée, c’est une belle initiative. «Je me réjouis d’avoir une poubelle devant la mosquée car les sachets nous envahissaient ici et nous ne savions pas comment nous y prendre. Avec ces poubelles, nous allons inviter les populations à y jeter les sachets pour éviter qu’ils salissent nos lieux » a-t-il dit.

David Zoungrana a saisi l’occasion pour remercier l’association Terre et vie de Zanrcin pour cet appui et pour les multiples réalisations qu’elle a faites dans ce village.

En effet, en 10 ans, l’association Terre et vie de Zanrcin a réalisé entre autres deux forages, un château d’eau alimenté par l’énergie solaire, un périmètre maraicher d’un demi-hectare pour le village en plus de la réfection et de l’équipement de la maison des jeunes. Elle a récemment aidé 18 femmes avec des formations et l’octroi de volailles pour l’aviculture.

Elle prévoit contribuer à hauteur de 1,5 million de FCFA à la réhabilitation du toit de l’école décoiffée par le vent.

Agence d’information du Burkina

Moïse SAMANDOULGOU

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here