Burkina Faso-Côte d’Ivoire-Coopération

«Le Traité d’amitié et de coopération est un outil efficace et innovant de collaboration» (PM ivoirien)

Ouagadougou, 29 juil. 2019 (AIB) – Le Premier ministre de la République de Côte d’Ivoire, Amadou Gon Coulibaly a affirmé lundi  que  le  Traité  d’amitié et de coopération(TAC) entre son pays et le Burkina Faso et dont la 8e conférence au sommet se déroule du 27 au 31 juillet, constitue  un  outil efficace et innovant  de collaboration entre les deux Etats.

«Dans le cadre de notre coopération nous avons mis en place un outil efficace et innovant et stratégique qui est le Traité d’amitié et de coopération», a indiqué le Premier ministre de la République de Côte d’Ivoire, Amadou Gon Coulibaly, à sa descente de l’avion à l’aéroport international de Ouagadougou, accompagné d’une forte délégation.

M. Coulibaly dit être venu se joindre au gouvernement burkinabè pour travailler afin de pouvoir proposer aux deux chefs d’Etat, un projet pour qu’ils puissent le valider.

«Naturellement, ça sera l’occasion d’évoquer les liens fraternels, historiques qui unissent la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso», a-t- il confié.

D’après le patron du gouvernement ivoirien, les échanges porteront également sur le commerce qui est en «nette» progression entre les deux Etats et qu’il faut œuvrer à consolider davantage  pour le développement des deux nations.

Amadou Gon Coulibaly s’est réjoui qu’ en marge des travaux  de huitième TAC, les deux chambres de commerce et d’industrie vont organiser un forum des hommes d’affaires afin de faire le point sur l’application de toutes les mesures et résolutions arrêtées lors du  septième sommet à Yamoussoukro.

«C’est pour dire que nous avons du pain sur la planche, nous avons du travail, nous avons également un environnement difficile au plan sécuritaire dans nos sous-régions, donc c’est un point important sur lequel nous aurons à travailler pour pouvoir faire des propositions à nos chefs d’Etat», a-t-il ajouté.

Notons que le Conseil des ministres conjoint, entre les gouvernements burkinabè et ivoirien s’ouvre demain 30 juillet 2019 à 10h à Ouagadougou.

Agence d’information du Burkina

NO-ADI/ata/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here