FOOT-BUR-CIV-SPORT-TAC-COUPE

Coupe TAC 2019 : Sidwaya s’adjuge du 1er trophée

Ouagadougou, 29 juil. 2019 (AIB)-L’équipe des Editions Sidwaya a remporté dimanche soir à Ouagadougou la première édition de la coupe du Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso-Côte d’Ivoire, en battant la formation de Fraternité Matin par 5 buts à 3, a-t-on constaté.

Cette compétition initiée pour la première fois dans la capitale burkinabè, a pour objectif, de rapprocher les médias d’Etats de la presse écrite de Côte d’Ivoire et du Burkina Faso.

Comme de véritables footballeurs, les joueurs des deux organes de pressesont donnés à fonds pour défendre les couleurs de son média.

A l’entame de la partie, les journalistes de Fraternité Matin n’ont pas mis du temps à emballer le match. Dès la 4è minute, Jocelin Kouadio ouvre le score d’une somptueuse frappe.

La réaction des journalistes de Sidwaya a été immédiate. Voro Korayiré (triplet), le but d’Adrien Simporé et l’auto-goal de Fraternité matin ont permis aux Editions Sidwaya de s’offrir le graal.

«Ce qu’on vient de voir reflète l’état des relations entre Sidwaya et fraternité matin. Le score est de 5 à 3, en faveur de l’équipe de Sidwaya, mais le plus important, c’est le fair-play, l’amitié et la fraternité», s’est exprimé le directeur général de Fraternité Matin Venas Konan.

Pour le directeur générale de Sidwaya Mahamadi Tégnan «Nous vivons l’intégration. C’est ce qui s’est passé et ça va se poursuivre inch’Allah ».

Depuis 2013, ces deux organes sont à la pointe dans la promotion des idéaux du TAC et l’organisation de ce match montre que les principaux animateurs de ces organes (Sidwaya- Fraternité Matin), ont décidé de vivre cela à fond en se mesurant sportivement.

M. Tégnan, a par ailleurs indiqué que, les journalistes de Sidwaya ne sont plus obligés de se déplacer en Côte d’Ivoire même en cas d’un évènement majeur grâce à cette marque d’amitié qui les unit et font d’eux un même organe.

«Cela nous permet d’optimiser les moyens que nous engageons et ça nous permet aussi d’avoir tout ce qu’il faut comme collaboration pour que les problématiques liées à l’intégration puissent être portées au mieux à la connaissance des populations», a-t-il expliqué.

Selon Mahamadi Tégnan, «Pour les pays intéressés, un journal de l’intégration sera fait et portera sur l’ensemble de la sous région de l’UEMOA ».

Agence d’information du Burkina

Ad-as/

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here