Burkina-Allemagne-Coopération

Eau, Energie et Economie : L’Allemagne soutient le Burkina Faso avec 26 milliard de FCFA

Ouagadougou, 22 juil. 2019 (AIB) – La République fédérale d’Allemagne a octroyé lundi,  lors d’une signature de contrats de financement, 26 milliards de francs CFA au Burkina Faso, afin de répondre aux exigences liées aux secteurs de l’eau, de l’énergie et de l’économie.

«A travers les trois (3) contrats de financement, c’est une somme de 39,5 millions d’euros, soit près de 26 milliards de FCFA qui sera mise à la disposition de trois projets», a indiqué le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré.

M. Kaboré qui s’exprimait lors de la signature de trois contrats de financement avec la République Fédérale d’Allemagne, a évoqué les domaines concernés.

Il s’agit,  entre autres, de «la construction d’une centrale photovoltaïque de 12 Mégawats et son raccordement au réseau SONABEL de 225 KV ainsi que l’installation d’un stockage d’énergie de courte durée à Kodéni ( Sud de Bobo Dioulasso) ; le financement de la phase 2 du programme d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement dans les petites et moyennes ville dans les régions de la boucle du Mouhoun, des cascades, des Hauts bassin et du Sud-Ouest»

Le ministre a ajouté que ce don va contribuer au suivi financier de l’avant-projet «Truebudjet phase II» et sera mise en œuvre par la Direction générale du budget de son ministère.

Le ministre en charge de l’économie a signalé que la phase 2 du programme d’approvisionnement en eau potable qui sera mise en œuvre par l’Office nationale de l’eau et de l’assainissement (ONEA), permettra aux personnes vulnérables d’avoir accès à l’eau potable.

A l’en croire, les actions envisagées s’inscrivent en droite ligne  de la politique de développement du Burkina Faso à travers les orientations des plus hautes autorités du pays.

Selon l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, Ingo Herbert, la coopération germano-burkinabé est «incontestablement l’une des plus anciennes du cercle des amis du Burkina Faso et aussi l’une des plus diversifiées».

L’ambassadeur allemand a, de ce fait, réitéré ses remerciements à toutes les autorités et aux partenaires qui œuvrent pour le développement de ce pays et les a appelés à se mettre au four et au moulin pour la bonne marche du projet.

«J’aimerais aussi faire mien ce proverbe burkinabè qui dit ‘‘On ne laisse pas le haricot se refroidir avant de mettre du beurre’’. Alors c’est le moment de se mettre tous la tâche», a-t- il martelé.

Le ministre en charge de l’économie burkinabè a rassuré le partenaire allemand que tout sera mise en œuvre pour une meilleur exécution de ces projets afin de soulager les populations.

En rappel, selon le média en ligne burkinabè, lefaso.net,  le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement et la FKW de la République fédérale d’Allemagne avaient signé en décembre 2018, deux contrats pour le financement de deux secteurs prioritaires au Burkina Faso, notamment la décentralisation et l’eau.

Agence d’information du Burkina

ADI-MW/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here