Burkina-littérature-Ouvrage

Burkina: Un journaliste écrivain présente son ouvrage ‘‘Dr Salifou Diallo, le prophète redoutable’’

Ouagadougou, 19 juil. 2019 (AIB) – Le directeur de publication de l’hebdomadaire ‘‘l’Etalon Enchainé’’, Dieudonné Soubeiga, a présenté vendredi, son ouvrage  intitulé  ‘‘Dr Salifou Diallo, le prophète redoutable’’ à la presse qui retrace  le parcours politique de l’ex-président de l’Assemblée nationale, décédé en  août 2017 à Paris en France.

«Le livre, intitulé Docteur Salifou Diallo, le prophète redoutable, est un condensé de récits et de phrases-chocs de l’homme politique burkinabè ayant marqué l’histoire politique de son pays», a affirmé le directeur de publication de l’hebdomadaire burkinabè ‘‘l’Etalon Enchainé’’, Dieudonné Soubeiga.

Dieudonné Soubeaga qui expliquait le bien-fondé de son ouvrage lors d’un point de presse, a souligné que cette inspiration est née d’un constat réel, de celui qu’on appelait affectueusement «Gorba» de son vivant dans ses «manœuvres politiques».

«Nous ne cherchons pas à falsifier l’histoire du parcours exceptionnel,  encore moins, à verser dans un témoignage creux et hypocrite. Le devoir de mémoire nous interpelle. Le charisme du docteur Salifou Diallo ne laisse pas indifférent», a-t- il défendu.

M. Soubeiga a ajouté que «le refus de l’oubli nous conduit à coucher sur des pages blanches, notre part de vérité sur un pan de la vie publique du défunt Salifou Diallo».

A en croire l’auteur de l’ouvrage, Salifou Diallo était courageux et avait la capacité d’anticiper sur «les grandes questions politiques du Burkina Faso et du monde».

Et aussi d’assurer que celui qu’on surnommait ‘‘Gorba’’ n’hésitait pas à poser des peaux de bananes à ses camardes quand il s’agit de la stabilité du régime.

«Pour l’essentiel, nous partageons ses combats de justice sociale, son goût du risque en politique et son attention particulière à l’inconnu», a-t- il appuyé.

«Salifou Diallo a été le civil le plus influent de l’histoire politique du Burkina Faso, du Front populaire à l’insurrection populaire d’octobre 2014», a-t-il conclu.

En rappel, Salifou Diallo était un homme d’Etat burkinabè et ministre sous l’ex président du Burkina, Blaise Compaoré (1990- 2008), et membre fondateur du MPP (actuel parti au pouvoir). Il est élu président de l’assemblée nationale en 2016 et est décédé le 19 août 2017 à Paris en France.

 

Agence d’information du Burkina

 

MW-ADI-AD/no/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here