Burkina-Politique-Parti

Burkina : Un nouveau parti appelle ses militants à rester mobilisés pour les échéances électorales

Ouagadougou, 22 juil. 2019 (AIB) – Le président du parti indépendant, l’Union pour la république et la démocratie (URD), Albert Elisée Kiemdé a appelé samedi, ses militants à rester mobilisés pour les élections (présidentielle et législatives) de novembre 2020.

«Je tiens à dire aux militants que nous devrons rester nous-mêmes. Et être nous-mêmes, c’est de rester mobilisés et dire toujours la vérité quand il le faut», a indiqué le président du parti indépendant URD, Albert Elisée Kiemdé.

M. Kiemdé  s’exprimait samedi à Ouagadougou, lors de l’installation  des membres du  bureau provincial du Kadiogo de l’URD.

«Ce que nous devrons faire, ce sont les votes et pour que nous puissions aller aux élections, les partis doivent avoir des structures. C’est ce que nous sommes en train de faire aujourd’hui au kadiogo. Il faut nommer des responsables qui doivent aussi travailler à installer les structures du parti dans les arrondissements et les secteurs», a-t-il expliqué.

Le président de l’URD qui ambitionne obtenir au moins trois députés et quatre ou cinq mairies dans le Kadiogo, a invité par ailleurs ses militants à travailler dur sur le terrain afin d’y parvenir pour atteindre l’objectif fixé par son parti.

«Notre objectif, est de devenir au minimum la deuxième formation politique du Burkina. Ça, c’est l’objectif qu’on s’est fixé et pour que cela ait lieu, il faut que partout on se lève, nous, la direction y compris», a-t-il ajouté.

A en croire Albert Elysée Kiemdé, l’URD est né pour lutter contre la mal gouvernance et les différents opportunistes qui croient que le moment est venu pour eux de s’emparer du pouvoir d’Etat.

Il a également signalé que son parti n’est ni de l’opposition ni de la majorité car selon lui, il existe des alliances de contre nature.

La déléguée provinciale du Kadiogo, Caroline Ouédraogo a souligné que l’objectif du parti semble être atteint par cette cérémonie d’installation et envisage une autre activité similaire au mois de septembre prochain pour installer les responsables des six autres arrondissements et les trois communes rurales restantes.

«Après Ouagadougou, nous irons à Solenzo, à Bobo-Dioulasso, à Diébougou et à Dano. Nous allons tout programmer pour aller voir nos militants», a conclu M. Kiemdé.

En rappel, le président de l’URD, Albert Elysée Kiemdé qui  était un ex-député du parti Union pour le progrès et changement (UPC, opposition)  a été exclu du parti du «lion» suite à une violation des règlements dudit parti.

Agence d’information du Burkina

DI-AD/no/ak

Photo archives

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here