Burkina-Politique-Parti

Burkina : Après ses frères, le 3e fils du père de l’indépendance crée son parti

Ouagadougou, le 13 juillet 2019 (AIB)- Après Hermann et Salvador,  Mc Claver, le 3e fils du père de l’indépendance de la Haute Volta (actuel Burkina Faso), Maurice Yaméogo,  a présenté samedi son parti politique qui compte travailler au retour des  « valeurs patriotiques ».

«Après plusieurs rencontres et au regard des dispositions constitutionnelles de notre pays, qui nous donnent la possibilité de participer à la vie politique, nous avons décidé à l’unanimité de créer le Mouvement pour le rassemblement patriotique (MRP) afin de travailler à revenir aux valeurs patriotiques et aux valeurs tout-court ; tout en participant à une construction en béton de notre pays», a déclaré le président  du MRP Claver Yaméogo.

Claver Yaméogo qui s’exprimait au cours d’une conférence de presse, a évoqué plusieurs objectifs qui s’inscrivent dans le cadre juridique, sécuritaire, économique et sociale dont s’est assigné le parti.

Ces objectifs, sont selon lui, entre-autres , «la préservation de l’unité nationale et la lutte contre le tribalisme, l’ethnisme, le népotisme ; le respect du pluralisme culturel ; le renforcement des relations d’amitiés avec les Etats voisins et tous ses partenaires historiques ou traditionnels (…)».

Le président du MRP, a ajouté que son parti s’engage à contribuer au renforcement de l’unité africaine et à promouvoir l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest.

«Je ne suis pas là pour chercher un quelconque poste, que ce soit à la présidence, au Premier ministère ou pour être député. Moi je suis  là pou que les jeunes arrivent à développer leur leadership à tous les niveaux et que s’il y a des jeunes qui sont compétents, que nous les aidions», a-t- il indiqué.

M. Yaméogo a, par ailleurs, sollicité le soutien de ses prédécesseurs pour le bon fonctionnement de son parti.

«Ce que je souhaite ou ce que nous voulons, c’est surtout le soutien de ces derniers même si nous ne sommes pas du même bord. Qu’ils disent si ce que vous faisons est bon ou pas, afin qu’on le corrige», a-t- il martelé.

En rappel, Claver Yaméogo est le 3e fils du premier président du Faso Maurice Yaméogo qui a gouverné le Burkina Faso  à son accession à l’indépendance en 1960 jusqu’ au soulèvement populaire de 1966. Il a rendu l’âme en 1993.

Claver Yaméogo connu sous le nom de Mc Claver, s’est fait d’abord connaître dans le milieu de la musique hip-hop avant de devenir pasteur évangélique.

Ses grands frères Hermann et Salvador Yaméogo, respectivement à la tête de l’Union national pour le démocratie et le développement (UNDD) et du Rassemblement pour les démocrates du Faso ( RDF), baignent depuis longtemps dans la vie politique.

Agence d’information du Burkina

ADI-AD/ata/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here