Bobo-Dioulasso : L’humilité, l’honnêteté et la persévérance recommandées à des journalistes en formation

Bobo-Dioulasso, 12 juil. 2019 (AIB)-Le Directeur régional de Sidwaya Bobo (presse publique) Frédéric Payandé Ouédraogo a exhorté jeudi, des journalistes en formation, à cultiver l’humilité, l’honnêteté et la persévérance dans leurs prochaines occupations.

«Le journalisme est avant tout, un sacerdoce. Vous verrez rarement un journaliste nanti à la fin de sa carrière. Mais vous devez exercer votre fonction avec honnêteté et engagement. Il faut surtout éviter de prendre les échelles courtes pour atteindre vos objectifs», a déclaré le Directeur régional de Sidwaya Bobo Frédéric Payandé Ouédraogo.

M. Ouédraogo s’adressait jeudi à 43 stagiaires de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de communication (ISTIC, public) en visite dans ses services.

Il a également exhorté les visiteurs à cultiver d’humilité et la persévérance dans l’exercice de leurs futures fonctions.

La visite effectuée dans le cadre d’une sortie pédagogique a permis aux étudiants de se familiariser avec le processus de préparation du contenu d’un journal, la critique du numéro de la veille, la répartition des reportages et divers.

Ils ont aussi participé à la couverture des événements de la ville de Sya.

Pour Frédéric Payandé Ouédraogo, cette immersion dans le travail des Editions Sidwaya Bobo est à saluer car elle permet de renforcer les connaissances théoriques des étudiants par la pratique.

«Pour nous ce n’est pas une simple visite mais, un séjour de travail car il est judicieux que des étudiants qui ont passé des mois à faire de la théorie puissent se déplacer sur le terrain pour mieux s’imprégner de la réalité du métier», a indiqué M. Ouédraogo.

Selon lui, cette orientation de l’ISTIC permet de mettre sur le marché de l’emploi, des professionnels avisés.

«Nous saluons cette démarche qui, à notre avis, entre en droite ligne de l’évolution de l’ISTIC. Car, même de loin et en tant que journaliste, nous suivons de façon positive l’évolution de l’Institut qui a multiplié beaucoup d’initiatives au profit des stagiaires», a poursuivi Frédéric Ouédraogo.

Au terme de cette journée à Sidwaya Bobo, les étudiants ont affirmé que ce séjour a été très enrichissant au regard des activités menées.

«Le groupe a été scindé en ateliers et le fait d’avoir passé toute une journée dans un organe avec l’accompagnement de professionnels est un geste fort et fructueux pour nous et nous avons beaucoup appris », a avoué Augustin Sanou, un des stagiaires en journalisme.

Pour Ali Traoré de la filière communication cette immersion dans les organes de presse a été une occasion de vivre une autre facette du métier.

«La théorie est différente de la pratique et cette visite nous a permis de savoir ce que c’est qu’une conférence de rédaction et son importance pour les journalistes. Nous avons eu à travailler sur la page facebook de l’ISTIC et nous avons compris que les publications journalistiques sont différentes de celles des internautes», a-t-il confié.

AIB avec ‘’l’équipe de rédaction du groupe D’’

 

 

 

 

 

                 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here