Burkina-Terrorisme

Le ministre nigérien de la Défense dénonce le faux discours des terroristes 

Ouagadougou, 11 juil. 2019 (AIB) – Des terroristes qui ambitionnent de convertir de force tous les citoyens à l’Islam, ont pourtant été ‘’plus virulents’’ au Niger, dans les zones habitées uniquement par des musulmans, a relevé le ministre nigérien de la Défense nationale Kalla Moutari.

«Nous sommes un pays presqu’entièrement musulman (95%, ndlr). Mais là où sévit le plus le terrorisme, là où on égorge plus les gens, c’est dans les zones où il n’existe même pas de chrétiens et d’animistes», a témoigné le ministre nigérien de la Défense nationale Kalla Moutari, dans une interview publiée jeudi par le quotidien d’Etat burkinabè Sidwaya

Le ministre nigérien, Kalla Moutari a ajouté que la zone de Tillabéry (Sud-ouest) où les terroristes sévissent, est habitée à presque 100% par des musulmans.

Kalla Moutari a expliqué que la principale revendication des terroristes est d’instaurer leurs propres Etats, en remplacements des Etats laïcs où toutes les croyances s’exercent librement et où toutes les libertés sont garanties autant qu’elles ne dépassent pas celle des autres.

«Je ne sais pas si le Burkina est prêt à renoncer au mode actuel de vie pour embrasser la forme Etat Islamique», a lancé M. Moutari en réponse à Sidwaya qui l’interrogeait sur la possibilité de négocier avec les groupes terroristes.

La région du Sahel, en particulier le Burkina Faso, le Mali, le Niger, connait des récurrentes attaques terroristes qui menacent désormais des pays du littoral tel que le Bénin.

Agence d’information du Burkina

ADI/ata/ak

Lire l’interwiew en intégralité sur sidwaya.info ou dans la version papier du jeudi 11 juillet 2019. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here