SAMSUNG CAMERA PICTURES

MPP Poni:  Simon Compaoré éclaire les lanternes des militants à Gaoua  

Gaoua, 7 juillet 2019 (AIB)-Le président par intérim du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Simon Compaoré a s’est entretenu hier samedi avec les militants du Poni, à propos de la situation sécuritaire, de la fronde sociale et de la vie du parti. 

C’est dans  l’un des amphithéâtres de l’ENEP de Gaoua comblé de monde que  le président par intérim du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) , Simon Compaoré  a échangé  avec les militants de son  parti , le samedi 6 juillet  2019.

L’événement se veut un cadre de mobilisation des partisans dans la région du Sud-ouest.

Venus des quatre coins de la province du Poni, les militants  ont  écouté le président du MPP évoquer  la question  sécuritaire, la fronde sociale  au Burkina Faso et   la  vie du parti du soleil levant.

S’agissant de la question sécuritaire,  Simon Compaoré invite chaque  composante de la société burkinabè  à jouer sa partition afin de bouter le terrorisme hors  des villes et campagnes du pays des hommes intègres.

A cet effet il a laissé entendre que l’Etat  met tout en œuvre pour venir à bout du phénomène à travers une réorganisation des Forces de défense et de sécurité (FDS).

En plus de cela, les moyens matériels et logistiques sont acquis  pour renforcer  les capacités opérationnelles des forces sur le terrain.

Ainsi face aux actions de consolidation des moyens contre le terrorisme, M Compaoré appelle les  Burkinabè à  apporter leur contribution quelque soit leur bord politique ou religieux.

Car de son avis les attentats terroristes ne font pas  de distinction  pour faire des victimes.

Par   ailleurs il confie que  c’est dans la solidarité  agissante que le Burkina Faso va vaincre le  terrorisme.

Pour ce qui est de la fronde sociale, le  président du MPP déclare que les grèves  sont reconnues par la constitution. Mais le fait qu’elles soient répétives, fragilise le tissu économique.

Par conséquent, Simon Compaoré appelle  les partenaires sociaux de  l’Etat   à  savoir raison gardée.

Par ailleurs il  a laissé entendre que le Budget  de l’Etat doit tenir compte de toutes les composantes de la société burkinabè.

Quant à la vie du parti, le premier responsable du MPP a invité les militants à un engagement total dans la discipline  afin que les futures échéances électorales soient une réussite.

Les militants et les responsables provinciaux ont salué  cette rencontre car elle  est perçue comme un cadre de mobilisation des troupes.

C’est ainsi que le secrétaire général de la section provinciale du Poni du MPP, Fiacre Kambou pense que la réunion a contribué à outiller les militants pour les permettre de faire face aux critiques des actions du  parti.

«Les informations données au cours de cette  assemblée prouve que le pouvoir MPP mène des combats pour le bien être des Burkinabè » a-t-il ajouté.

Quant  à, ce militant de la commune de LoropéniMarc Youl, il confie  que la rencontre, en plus d’être un cadre de mobilisation, permet de rassurer les militants à la base et surtout de resserrer davantage les rangs dans cette formation politique.

Agence d’information du Burkina

ey/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here