Région de l’Est: Les exécutifs locaux outillés aux fondamentaux de la bonne gouvernance

Fada N’Gourma,  26 juin 2019(AIB)-En collaboration avec l’Institut régional d’administration (IRA) de l’Est, la coopération allemande, à travers le Fonds d’investissement pour les collectivités décentralisées (FICOD), tient, du 24 au 29 juin 2019, des sessions de formation sur la gestion des collectivités territoriales, au profit des exécutifs des vingt-sept communes de la région de l’Est.

Au total 189 élus locaux ont fait le déplacement de Fada N’Gourma pour prendre part aux sessions.

Ainsi, durant six jours, les maires, les adjoints aux maires et les présidents des commissions permanentes vont assister à des séances de communication, alternées d’échanges directs, autour de six principaux modules.

Ce sont : les acteurs de la décentralisation et leurs rôles, l’élaboration et l’exécution du budget des collectivités territoriales, la mobilisation des ressources, le montage des projets, les techniques d’élaboration des plans locaux de développement et la maîtrise d’ouvrage publique des collectivités territoriales.

Le gouverneur de la région de l’Est, le lieutenant-colonel Saïdou Toussaint Prosper Sanou qui a présidé la cérémonie d’ouverture de la formation, le lundi 24 juin 2019, a exhorté les participants à être assidus, actifs et attentifs pendant les travaux.

Car, a-t-il poursuivi, les instances décentralisées qu’administrent les élus locaux sont les leviers essentiels pour le développement local.

Et le formateur Abdoulaye Bassinga d’ajouter que si chaque acteur maîtrise son rôle, cela pourrait minimiser les crises et autres difficultés qui compromettent, souvent, le fonctionnement des conseils municipaux.

Le maire de la commune de la Kompienga, Parimani Sabdano, s’est dit ravi de cette formation.

Laquelle pourra aider ses homologues et lui à maîtriser, davantage, les rouages de la gestion des collectivités territoriales.

Pour le bourgmestre de la commune de Bartiebougou dans la Komondjari, Abel Y Lompo, c’est une initiative bien réfléchie.

«Elle nous permettra d’accroître nos capacités techniques dans l’administration de nos collectivités respectives», a-t-il ajouté.

Le directeur de l’Institut régional d’administration (IRA) de l’Est, Vincent Somé a souhaité qu’un dispositif de suivi des «acquis» soit mis en place à l’issue de la formation pour un impact immédiat sur la gestion des collectivités territoriales de la région de l’Est.

Le gouverneur de la région de l’Est a eu une pensée spéciale à l’endroit du principal partenaire, en l’occurrence le FICOD, «devenu, à travers de nombreuses actions remarquables, un artisan majeur de la mise en œuvre du processus de décentralisation au Burkina Faso».
Agence d’information du Burkina

Joanny SOW

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here