Burkina Faso-Presse-Revue

La chanteuse Rama et les agents de santé occupent la une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 25 juin 2019 (AIB) – Les quotidiens burkinabè de ce mardi évoquent l’actualité nationale marquée par le mouvement d’humeur organisé la veille par les agents de santé, ainsi que le transfèrement de la musicienne Rama la Slameuse, à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO).

«Palais de justice de Ouagadougou : Rama la Slameuse déposée à la MACO», titre le journal privé Le Quotidien, montrant la photo de la musicienne accusée de blanchiment d’argent par le parquet.

A ce sujet, L’Express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso ‘2e capitale du Burkina Faso) arbore en première page: «Affaires blanchiment d’argent : Depuis hier, Rama la Slameuse dort à la MACO».

L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés du Burkina Faso, met à sa une : «Affaire Rama la Slameuse : L’artiste déférée à la MACO pour l’ensemble de son oeuvre».

Quant à Aujourd’hui au Faso (privé), il se contente de titrer : «Ouagadougou : Rama la Slameuse dépose à la MACO».

Le même journal consacre sa une, au mouvement d’humeur des agents de santé, affichant : «Santé : Quatre syndicats crient leur ras-le-bol dans la rue».

De son côté, Le Quotidien laisse lire : «Marche sur le ministère de la santé : les hommes en blouse exigent la satisfaction de leurs revendications», montrant la photo des agents de santé marchant en direction de leur ministère de tutelle.

L’Observateur Paalga, parle de «Carton jaune des blouses blanches, soulignant que «médecins, sages-femmes, infirmiers, agents itinérants de santé, vêtus de blouses  blanches, ont abandonné par centaines leurs patients dans la matinée du lundi 24 juin 2019 pour la rue».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here